fbpx
En cours de lecture
Bande-annonce : laisse-toi piéger par le lotissement de « Vivarium » avec Jesse Eisenberg

Bande-annonce : laisse-toi piéger par le lotissement de « Vivarium » avec Jesse Eisenberg

Jesse Eisenberg et Imogen Poots sont prisonniers d’un lotissement dans le dystopique Vivarium, réalisé par Lorcan Finnegan et bientôt en salles – le 11 mars, plus précisément.

Les fans de Jesse Eisenberg connaissent la passion de l’acteur les films torturés, que ce soit une pure dystopie avec The Double de Richard Ayoade, une chronique désenchantée avec Les Berkman se séparent de Noah Baumbach, ou un bon gros drame familial avec Louder Than Bombs de Joachim Trier.

C’est sans doute par ses choix intransigeants que l’on a découvert ce film parmi les plus prometteurs 2020, Vivarium, un remake déguisé du Truman Show dans un lotissement fantôme des plus inquiétants. Présenté à la Semaine de la Critique à Cannes en 2019, ce thriller de science-fiction est écrit et réalisé par l’irlandais Lorcan Finnegan. Il s’agit là de son premier long métrage.

Quand un projet de vie se transforme en piège horrifique

L’histoire raconte les mésaventures d’un jeune couple sur le point de trouver un toit, où fonder l’imagine t-on, un foyer. Après avoir fait la rencontre d’un agent immobilier très étrange, les tourtereaux interprétés par Jesse Eisenberg et Imogen Poots se rendent compte qu’ils sont prisonniers d’un lotissement sans fin.

Toutes les maisons se ressemblent et personne ne donne signe de vie. Le film présente une direction artistique aboutie qui prend sens quand on sait que son réalisateur a suivi des études de design. Ce labyrinthe à l’esthétique très Magritte nous donne envie d’être piégé à notre tour… Dans les salles obscures le 11 mars.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet