fbpx
En cours de lecture
Hervé s’offre le Stade de France pour une live session footballistique

Hervé s’offre le Stade de France pour une live session footballistique

Révélation Masculine des Victoires de La Musique 2021, Hervé continue de défendre son album Hyper dans une session live au gigantisme assumé.

Le 12 février dernier, Hervé jouait les prolongations avec une réédition deluxe de son album Hyper, fort de cinq titres qui ont achevé de placer le chanteur dans nos coups de cœur du moment. Si l’hyper activité de l’artiste transpire dans la frénésie dansante de ses chansons, c’est sur scène que son énergie communicatrice prend toute son ampleur.

Le 16 novembre 2020, Hervé avait déjà tenu à maintenir son premier Olympia coûte que coûte, en diffusant une live session sur ses réseaux sociaux que l’on qualifiait de « hyper cool ». Clin d’œil à sa passion pour le foot, le chanteur nous donne rendez-vous aujourd’hui au Stade de France avec un polo « Ouest » sur les épaules et plusieurs de ses tubes au micro : la pulsation unificatrice de Si bien du mal diffusée sur sa chaîne YouTube, accompagnée de Monde Meilleur, Fureur de vivre et Addenda sur la chaîne de Live Me If You Can, créateur du format.

Le fan de foot, qui avait intitulé son premier EP Mélancolie F.C. en clin d’œil à sa passion du ballon rond, est accompagné de ses deux numéros gagnants le batteur Stéphane Athus et le bassiste Vincent Corbel. Les trois acolytes ont pris la mesure de la chance qu’ils ont eu de pouvoir humblement investir les lieux, et se laisser guider par le frisson sous les caméras de Live Me If You Can.

Lancée en janvier 2019, la chaîne YouTube LMIFYC déploie une série de live sessions dans des lieux d’exception, comme récemment sous l’imposant lustre du Théâtre du Châtelet pour l’initiative #ToutesEnScène avec Yaël Naïm, Suzane, Lou Doillon ou encore Alicia. De nombreux formats originaux sont proposés sur leur chaîne tels que des showcases, des concerts surprises ou le concept Pick & Play, où un groupe a 1 heure pour choisir des instruments dans le showroom Paul Beuscher avant de jouer en live.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet