fbpx
En cours de lecture
Christopher Nolan monte au créneau contre Warner Bros et HBO Max

Christopher Nolan monte au créneau contre Warner Bros et HBO Max

Olivier Fade

On l’évoquait récemment : Warner Bros sortira son catalogue de films simultanément en salles et sur HBO Max, à compter du Wonder Woman en fin d’année, et cela pour tout le line-up de 2021. Sauf que certaines voix, à Hollywood, ne se sont pas cachées pour exprimer leur mécontentement, voire leur profond agacement.

Dans un long entretien accordé à Entertainment Tonight, alias E.T. pour les intimes, Christopher Nolan, réalisateur acclamé de la trilogie The Dark Knight, des mastodontes Inception et Interstellar, a réagi quelque peu négativement. Le sujet de la discorde ? La décision de Warner Media de sortir les films Warner Bros de 2021 simultanément sur la plateforme HBO Max, et cela sans consulter les principaux intéressés.

« On est d’accord, c’est n’importe quoi ? »

Il explique ainsi : « En 2021, ils (Warner Bros, ndlr) travaillent avec les plus grands cinéastes au monde, certaines des plus grandes stars, des gens qui ont travaillé des années parfois sur tel ou tel projet, des projets qu’ils chérissent et qui sont faits pour être projetés sur grand écran, via l’expérience du cinéma. Et ces projets aujourd’hui sont jetés et utilisés comme tremplin pour un service de streaming – un service débutant, en plus – sans que personne n’ait été consulté. » Avant d’ajouter : « C’est vraiment, vraiment n’importe quoi. Ce n’est pas comme cela qu’on traite les gens. Chacun mérite d’être consulté et avisé sur la façon dont on traitera son film. »

Puis, au micro de The Hollywood Reporter, le réalisateur du Prestige va plus loin en qualifiant la plateforme de « pire service de streaming ». Il peut convenir, à ce stade, de rappeler que Warner Bros sortait le 26 août dernier son dernier film en date, Tenet… Après l’avoir repoussé 4 fois, pour que le film puisse engranger un maximum d’oseille, pardon, pour qu’il puisse trouver son public.

Gageons que sa prochaine réalisation devrait trouver un autre distributeur, à moins que tout le monde ne se serre la main et ne se pardonne mutuellement.

Le cinéaste espère pourtant que le public de cinéma reviendra en salles, une fois que la situation sanitaire mondiale se sera apaisée. « Le public aime aller au cinéma et il pourra bientôt le retrouver ». Une déclaration optimiste, à l’instar de celle de Steven Soderbergh, qui dans un entretien avec Daily Beast, considère que « le public retrouvera les salles de cinéma lors qu’il se sentira en sécurité, ce qui arrivera vite ». Pour le réalisateur du prophétique Contagion, « la mort du cinéma est exagérée, tout autant qu’il peut paraître naïf de croire qu’une salle de cinéma à 50% de sa capacité peut rembourser la production d’un film à elle seule ». Le deal Warner Media/HBO Max, qui ne courra pour le moment que sur 2021, ne répondrait alors qu’à une certaine réalité économique nécessaire, pour les producteurs et les distributeurs de films.

Voir aussi

Patty Jenkins, réalisatrice de Wonder Woman 1984, a exprimé pour CNN sa joie de pouvoir enfin faire découvrir son film au public (il a déjà été repoussé par Warner Bros). Elle admet toutefois être d’accord avec Christopher Nolan sur la « mauvaise » décision du groupe, sur le fait de prévenir en amont les principaux concernés, et que « les films sont faits pour être vus en salle ». On ne pourrait mieux dire.

« Qu’est-ce qu’il me déprime, ce deal… »

Enfin, le studio Legendary Pictures, qui produit notamment la nouvelle adaptation de Dune par Denis Villeneuve et l’affrontement gargantuesque de Gozilla Vs King Kong, deux films au catalogue 2021 des Studios Warner, a fait peser la menace d’une poursuite judiciaire, n’ayant pas été prévenus de cet accord unilatéral.

Décidément, Jason Kilar, devenu PDG de Warner Media début mai 2020, ne se sera pas fait beaucoup d’amis en cette fin d’année.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet