fbpx
En cours de lecture
« Can’t Get You », le clip très chaud de Saint DX

« Can’t Get You », le clip très chaud de Saint DX

La hausse des températures accompagne la montée torride de Can’t Get You de Saint DX, dont le clip a été réalisé par Hannah Rosselin.

Qu’est-ce que l’amour veut (vraiment) dire ? Si le titre de Saint DX ne répond pas au plus grand mystère de l’univers, il apporte un antidote à notre époque semi-confinée, où les frustrations des nuits solitaires nous feraient presque oublier l’émulsion des peaux frôlées. L’association entre le chanteur et la réalisatrice Hannah Rosselin nous donne chaud, très chaud.

Loin des représentations hétéronormées, le clip met en scène la diversité des corps, le plaisir des gens normaux, en dehors de tout jugement. L’émancipation par la sexualité brasse autant de profils que de possibles mis en scène devant l’objectif : hétéros, homos, en solo, à trois, gros, minces, vieux ou jeunes… Cette ode aux amours interdits par la société, ceux qui ne sont jamais montrés ou que personne ne voudrait voir, prend tout son sens sur les paroles charnelles de Saint DX, accompagné du groupe mancunien Ménage à Trois.

Seul(e) ou à plusieurs, gros ou minces, homos ou hétéros… La diversité des sexualités à l’écran

Un film intime et personnel

Diffusé sur YouTube mais interdit aux moins de 18 ans, le clip devait être à l’origine beaucoup plus prude, et ce n’est pas peu dire. Aurélien Hamm (alias Saint DX) avait en tête une vidéo documentant ses sessions en studio. Il contacte alors la réalisatrice Hannah Rosselin qui lui propose un tout autre projet : un film érotique. Le chanteur raconte avoir été « dans un premier temps décontenancé car l’idée était très éloignée de celle que j’avais au départ. Son énergie, sa vision et son histoire m’ont touchés et ont eu raison de mes doutes. Je lui ai donné carte blanche pour réaliser le film très personnel qu’elle imaginait. »

Ayant subi un grave accident de moto en janvier 2020, Hannah Rosselin s’empare de la commande pour en faire une affaire personnelle : « Quand j’ai écouté le morceau de Saint DX et de Ménage à trois, l’idée de créer un objet filmique qui pourrait s’adresser à tout le monde m’est apparue comme une évidence. C’est un morceau qui invite à l’amour, qui a été écouté une première fois dans un contexte amoureux, auprès d’une personne qui m’a réconcilié avec mon corps. C’est un film que je lui dédie entièrement. » L’artiste prend à cœur de transcender les différences par la pulsion amoureuse, montre qu’une vie sexuelle est possible malgré les cicatrices visibles et invisibles, et répare les blessures par la fusion des corps. On ne s’approcherait pas de la tant redoutée « signification de l’amour » présentée comme irrésoluble en introduction ?

« Quand j’ai écouté le morceau de Saint DX et de Ménage à trois, l’idée de créer un objet filmique qui pourrait s’adresser à tout le monde m’est apparue comme une évidence. » confie Hannah Rosselin

Une mixtape collaborative au printemps

Can’t Get You sera intégré dans le nouveau projet né pendant le confinement du crooner francilien. Après avoir proposé en septembre dernier la chanson de rupture No Love avec Clara Cappagli (la chanteuse d’Agar Agar) et Joseph Schiano Di Lombo, l’artiste dévoilera des collaborations menées à distance avec Charlotte Gainsbourg, David Numwawi ou encore Voyou. Ce dimanche, Saint DX sera en concert intimiste sur les quatre marches de notre émission On Stairs pour défendre plusieurs de ses titres.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet