fbpx
En cours de lecture
Roche Musique écrit sa légende dans le documentaire « Inside the wave »

Roche Musique écrit sa légende dans le documentaire « Inside the wave »

La maison parisienne du groove retrace son histoire dans le documentaire Inside the wave, tourné de 2016 à 2020.

À l’aise comme un prince dans son canapé, Cézaire se souvient des débuts : « Quand j’ai créé la boîte, j’étais en train de prendre une pause. J’avais Roche de Sébastien Tellier dans les oreilles. Et je me suis dit attend, je vais l’appeler ‘Roche’. J’étais presque en slibard et hop, c’est tombé comme ça. » Jean Janin de son vrai nom, fondateur de l’écurie Roche Musique, pose les bases dès les premières minutes du documentaire : la chaleur, le groove et la nostalgie de Sébastien Tellier définiront l’identité du label parisien, qui a su renouveler la French Touch à papa en un peu moins de 10 ans.

Initié à Tours en 2012, Roche Musique est avant tout l’histoire d’une bande de copains. Jean Janin revient sur les rencontres qui ont émaillé l’histoire du label, au hasard des sorties en ville et des soirées en club. Chapitré en quatre parties, le documentaire est en grande partie consacré aux personnalités qui agitent le label : le génie des samples Kartell, le geek discoïde Zimmer, le touche-à-tout French Kiwi Juice, l’éternel rêveur Darius ou encore le rockeur soul Crayon. Sans oublier les artistes résidant toujours à Tours, Katuchat et Plage84, tandis que la majorité du roster est désormais basée à Paris.

Jean Janin alias Cézaire, tête pensante, chef de clan et éternel blagueur de Roche Musique

« Started from the bottom, now we’re here »

Écrit par Éric Rakotonirina et réalisé par Kévin Froly, le documentaire nous ouvre les portes du bureau flambant neuf de la maison aux quatre vagues, et lève le voile sur le travail plus méconnu du développement du label, l’accompagnement des artistes et la fourmilière qui y travaille au quotidien. Les différentes prises de parole du charismatique label manager Thibault Dury, des talents gravitant autour de l’écurie comme Wayne Snow et la légende des nuits parisiennes Frédéric Agostini, participent à définir l’état d’esprit familial et inclusif de Roche Musique. Véritable ovni dans le paysage musical français, la structure menée par Cézaire tient davantage du modèle anglo-saxon, basée sur l’aventure humaine autant que musicale.

Cette même ouverture qui permet au groove « made in Roche » de s’exporter à l’international, illustré dans un dernier chapitre festif et nomade, où la réalisation de Kevin Froly prend des tournures lifestyle en mêlant des images des États-Unis, du Japon et de la Chine. Cet appel au voyage est un hymne parfait à l’insouciance du monde d’avant, rythmé par les images de l’anniversaire en tournée de Cézaire, le franc-parler légendaire de Dabeull, et le repassage consciencieux des chemises de FKJ avant sa montée sur scène. Tous ces petits moments de communion heureux et quotidiens qui pourraient constituer un film à eux seuls.

Du clubbing aux salles de concert

Et la suite ? Le dernier chapitre d’Inside the Wave est l’occasion d’enclencher la prochaine mutation du groove façon Roche : des clubs aux salles de concert, le BPM se ralentit et les émotions affleurent. Une fois la page tournée des DJ Sets au Social Club, l’enseigne noire et blanche du 142 rue Montmartre longtemps associée au renouveau de la scène électronique, le label s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire avec les formations live de ses artistes. En premier, le multi-instrumentiste FKJ a ouvert la voie en 2019 avec sa tournée américaine auréolée de succès.

Le sourire béat de Crayon conclut le documentaire de la plus belle des façons. À la question « Es-tu heureux maintenant ? » qu’on lui pose, le « Franchement, ouais » du producteur vaut tous les discours. Ce même smile jusqu’aux oreilles, on l’a eu tout du long en regardant Inside the Wave, l’épopée touchante d’une bande de copains entrée dans l’histoire de la musique électronique.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet