fbpx
En cours de lecture
Avec « Sunny », la musique électro débarque à la Philharmonie de Paris

Avec « Sunny », la musique électro débarque à la Philharmonie de Paris

Sunny, la pièce d’Emanuel Gat présentée en mars dernier à la Philharmonie de Paris, reprend vie dans le documentaire éponyme de Virgile Gesbert et Eric Rakotonirina.

Le documentaire de Virgile Gesbert et Eric Rakotonirina est l’ultime pièce d’un puzzle musical, chorégraphique et audiovisuel. Mise en images de la création du chorégraphe israélien Emanuel Gat, conçue à la fois comme un concert et une exploration chorégraphique, le film doit toute sa réussite à une direction artistique léchée, une caméra au plus près des corps, et un mouvement des danseurs magnifié.

Le mini-documentaire Sunny revient sur les répétitions du spectacle de danse contemporaine d’Emanuel Gat, en mars 2018

La spirale d’énergie des répétitions

En 5 minutes, les deux réalisateurs nous emportent dans la spirale d’énergie des répétitions de la pièce, filmées en mars 2018. Les minutes filent à la vitesse de la lumière tant on aurait aimé passer davantage de temps avec Awir Leon, Emanuel Gat et sa compagnie. Ce mini-documentaire mené tambour battant est basé sur les témoignages et les discussions entre les protagonistes, rythmant en voix OFF les performances des danseurs.

La bande-son du compositeur Awir Leon, ex-danseur de la compagnie, résonne dans toute sa symphonie électronique. La troupe de performeurs gambille dans un tourbillon d’improvisations, qui fait de chaque représentation une création unique. Le beat nous fait tourner la tête, un picotement parcourt notre colonne vertébrale et voici que face à l’écran, nos pieds se mettent à leur tour à danser.

François Przybylski (alias Awir Leon) est intégré au sein même de la pièce, clavier et micro au milieu des danseurs
L’esthétique du documentaire de Virgile Gesbert et Eric Rakotonirina prend forme autour d’un diptyque : ici les danseurs à gauche, le chorégraphe Emanuel Gat à droite 
Emanuel Gat évoque la relation très personnelle d’Awir Leon avec sa musique
Article mis à jour le 09 mars 2021.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet