fbpx
En cours de lecture
« Nomadland » : Le favori des Oscars avec Frances McDormand a sa bande-annonce

« Nomadland » : Le favori des Oscars avec Frances McDormand a sa bande-annonce

En s’inspirant du mythe des pionniers américains du Grand Ouest, la réalisatrice Chloé Zhao esquisse dans le trailer de son nouveau film Nomadland le portrait contemporain d’une sexagénaire baroudeuse à la recherche d’une vie meilleure et plus libre.

Le nom de Robert Frank, ce photographe ayant traversé l’Amérique, dans les années 50, pour en dévoiler les contours, s’anime au visionnage de la bande-annonce de Nomadland, le nouveau film de Chloé Zhao. Un peu comme l’auteur de l’ouvrage Les Américains, qui croque une réalité amère mais mélancolique et tendre, la cinéaste révèle l’âpre réalité du pays aux grands espaces. À l’image des pionniers du Fast West, les nomades américains contemporains, auxquels Chloé Zhao rend hommage dans son troisième long-métrage, se battent pour une vie meilleure et plus libre.

Dans ce trailer, on découvre une fiction, à la frontière du documentaire, illuminée par Frances McDormand, figure de proue des films des frères Cohen (et qu’on a pu redécouvrir dans 3 Billboards, uppercut filmique dont on ne ressort pas indemne). Tout en subtilité et délicatesse mais sans fioritures, l’actrice interprète une femme ayant perdu son travail à cause de la récession, aux côtés d’individus jouant leur propre rôle de nomades. Cette sexagénaire aux cheveux ébouriffés quitte sa ville natale du Nevada pour se glisser en marge de la société et apprivoiser le mode de vie « à la nomade ».

Nomadland est le dernier volet du triptyque de Chloé Zhao sur l’ouest de l’Amérique moderne

Le cinéma de Chloé Zhao s’appréhende de manière quasi anthropologique. Nomadland, dernier volet d’un triptyque sur l’ouest de l’Amérique moderne, arrive après Les chansons que mes frères m’ont apprises autour d’une réserve indienne et The Rider, évoquant le destin brisé d’une ex-star du rodéo.

Si la sortie du film – initialement prévue pour le 30 décembre – est reportée à une date inconnue, sa réputation est déjà faite. Et elle est excellente ! Raflant la Mostra de Venise avec le Lion d’Or et le Prix du public au Festival International du film de Toronto, Nomadland ne passera sûrement pas inaperçu aux Oscars, lesquels se tiendront le 25 avril 2021. Pour l’heure, ce magnifique trailer tient la promesse de nous donner envie de bourlinguer dans des paysages désertiques, vastes et oniriques. Notre soif d’évasion n’en sera que plus aiguisée quand les salles obscures rouvriront.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet