fbpx
En cours de lecture
Home Ciné #17 : « Macadam Cowboy », chef-d’œuvre du Nouvel Hollywood

Home Ciné #17 : « Macadam Cowboy », chef-d’œuvre du Nouvel Hollywood

Damien D. Richard

Pendant toute la durée du couvre-feu et des salles fermées, Arty Magazine te propose ses Home Ciné, un lieu convivial où nos rédacteurs et journalistes présenteront leurs films préférés. Ceux qu’ils ont vu à 6 ans, qu’ils ont découvert suite à leur première rupture amoureuse, qu’ils dévorent avec un paquet de chips chaque dimanche soir depuis dix ans… Bref, tous ces films de leur vie qu’ils souhaiteraient te faire découvrir, là, maintenant.

Aujourd’hui, Damien nous présente Macadam Cowboy, de John Schlesinger, 1969.

Fun fact : Macadam Cowboy a récolté le triplé gagnant aux Oscars 1970 (Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario adapté) tout en étant classé « X » à sa sortie en salle

On ne compte plus la ribambelle de chef-d’œuvres des années 1970 qui ont marqué des générations entières et inspiré bon nombre de créateurs. Mais certains de ces joyaux sont restés plus obscurs que d’autres, probablement à cause du traitement radical des sujets proposés sur la toile. Macadam Cowboy est une véritable œuvre d’art portée par un rythme mystérieux qui ne pourrait que nourrir ton esprit en ces temps de disette culturelle.

Et pour cause : Joe Buck, jeune homme naïf qui se donne une consistance à l’aide de sa tenue de cowboy, quitte son Texas natal pour vivre le rêve américain à New-York avec un plan de carrière qu’il juge infaillible : devenir un gigolo de haute voltige pour des bourgeoises en manque de sensations fortes. Mais la désillusion sera grande, et Joe, qui rêvait de se faire une place au soleil, ne sera bientôt plus qu’éclairé par les néons du trottoir.

Jon Voight et Dustin Hoffman, acteurs mythiques du Nouvel Hollywood, ont laissé une grande part à l’improvisation pour ancrer davantage le projet dans le réel

Un voyage visuel et intense, profondément intime

Exposant les bas-fonds de la grosse pomme avec une crudité étonnante, Macadam Cowboy (Midnight Cowboy en VO) est un film contestataire, social, qui met l’accent sur les classes populaires blanches des États-Unis. Provocateur mais sans gratuité, le film aborde avec brio l’abrutissement consumériste américain ainsi que la condition de l’homosexualité et la marginalisation au sens large, à une époque où le sujet est plus que tabou.

Le plus époustouflant reste la réalisation qui permet d’aller au-delà du sordide. Tout en justesse, le film bascule régulièrement d’une narration classique à des flashbacks saccadés, des fantasmes utopiques, voire des passages expérimentaux qui accompagnent des personnages dont l’ambition est d’intégrer un système qui leur reste fermé. Ce voyage mental est souligné par une esthétique forte aux influences psychédéliques, dont les symboles nous permettent à la fois de comprendre les thématiques abordées, mais aussi de ressentir l’intériorité profonde des protagonistes. Rarement le langage des images a été aussi bien mis en exergue.

MACADAM COWBOY
Réalisé par John Schlesinger
Avec Dustin Hoffman, Jon Voight, Ruth White
Actuellement disponible sur Orange, Canal VOD

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet