fbpx
En cours de lecture
Jacques est désarmant de simplicité dans « La vie de tous les jours »

Jacques est désarmant de simplicité dans « La vie de tous les jours »

L’ennui, le quotidien et la beauté des petits moments normaux sont capturés avec une simplicité désarmante par Jacques dans La vie de tous les jours.

Après nous avoir proposé Vous, un titre dont on pouvait se porter coacquéreur en NFT, Jacques renoue avec la simplicité dans son nouveau single La vie de tous les jours. Cette ode naïve au quotidien, loin des créations farfelues que le trublion peut prodiguer habituellement, est désarmante de simplicité.

« Sur les réseaux, les gens se montrent sous leur meilleur jour, aux infos on montre le pire du monde, et même dans ma tête j’ai tendance à ne me souvenir ou ne me projeter que des moments forts en émotions. Et pourtant, la plupart du temps dans la plupart des endroits, la réalité est tout autre : il ne se passe rien de spécial » confie l’artiste dans un communiqué lucide qui accompagne le clip.

Mais où est donc passé Jacques ? © Antoine Sorel

Aux quatre coins du monde

Musicalement, la tonalité est beaucoup plus pop que les bidouilleries géniales qui ont fait la renommée de l’artiste, avec son tempo tout doux et sa ritournelle nonchalante. Après le message en musique et en images de Hoohoohoo Hahaha, Jacques se range sous l’étiquette pop tout en gardant sa sensibilité propre – ses premières productions tournaient autour d’objets du quotidien, un leitmotiv que l’on retrouve dans les paroles de La vie de tous les jours.

Coréalisé par Jacques et Florian Ronget, le clip surprend par la grande discrétion de Jacques à l’écran, lui qui avait tant l’habitude de se mettre en scène dans des situations plus ubuesques les unes que les autres. Place cette fois à des saynètes quotidiennes à l’autre bout du monde : une balade à dos de yack ou à vélo, un cours de Taï Chi Chuan ou d’école, un rendez-vous dans les rizières ou sur un chantier.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet