fbpx
En cours de lecture
Curtis Harding se téléporte dans les années 70 avec « Can’t Hide It »

Curtis Harding se téléporte dans les années 70 avec « Can’t Hide It »

Après le clip de Hopeful dévoilé en mai dernier, Curtis Harding recrée une émission télé des années 70 avec le clip de Can’t Hide It réalisé par Michele Civetta.

Le chanteur originaire d’Atlanta est de retour avec Can’t Hide It, un titre au groove chaud bouillant, accompagné d’un clip signé Michele Civetta qui nous replonge en un instant dans une émission télé des années 70, rappelant fortement le programme culte Soul Train de Don Cornelius.

Toujours accompagné par sa soul légendaire et ses influences tirées du gospel, Curtis Harding nous invite à venir célébrer avec lui, Omar Dorsey (Django Unchained) et Anthony Mackie (Captain America) la certitude et l’engagement.

Qu’est-ce que l’on aime, ou plutôt admire chez Curtis Harding ? Le fait qu’il chante depuis tout jeune et qu’il ait réussi à ne jamais perdre sa plume, son énergie. Et ce n’est pas prêt de se terminer, puisque l’artiste américain s’apprête à sortir son nouvel album If Words Were Flowers le 5 novembre.

De son aveu, le titre de l’album est inspiré par une phrase que sa mère lui a dit plus jeune : « give me my flowers while I’m still here » et sera comme un rappel pour montrer son amour aux personnes auxquelles on tient avant qu’il ne soit trop tard. Composé au cours des deux dernières années, If Words Were Flowers a été produit par Harding et son collaborateur régulier Sam Cohen.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet