fbpx
En cours de lecture
Qui est Carlos Desrosiers, le peintre californien abstrait qui expose à Paris ?

Qui est Carlos Desrosiers, le peintre californien abstrait qui expose à Paris ?

Le nom de Carlos Desrosiers ne te dit peut-être rien. Pourtant, il est une pointure de l’industrie musicale américaine. Et pas seulement… C’est pour son exposition de peinture que l’on a rencontré l’artiste le 1er juillet au Ground Effect à Paris, pour la présentation de sa série The Nature of Creativity. Rencontre immersive.

Des formes incongrues soulignées par des couleurs vives. Les œuvres de Carlos Desrosiers sont dépourvues de représentations figuratives. Pourtant, à y regarder de plus près, c’est un véritable tour d’horizon organique que nous propose l’artiste. Sur ses tableaux, on peut voir des morceaux de corps épars, des personnages fantasmagoriques, des éléments de la nature, et même un fœtus au fond de l’océan comme s’il se trouvait dans le ventre de sa mère. Et ce n’est peut-être pas si étonnant pour un artiste que les thèmes de la création et de l’origine du monde inspirent et qu’il explore avec une créativité très spirituelle. L’ensemble est brut et saisissant, suscite l’émotion malgré l’abstraction.

L’interprétation est donc entièrement subjective et c’est peut-être de là que Carlos Desrosiers en retire une expérience immersive et introspective. Sa force : poser un regard singulier sur le monde. Si l’artiste met plusieurs mois, voire année, à finir une œuvre et qu’il ne sait jamais au départ ce à quoi un tableau va ressembler, c’est parce qu’il se met lui aussi dans une posture introspective.

Il nous confie que ses œuvres sont en constant mouvement : « J’ai mon propre processus créatif. Je prends beaucoup de temps pour créer l’expérience autour d’une œuvre. J’aime ensuite voir comment elles sont reçues, les différentes perspectives. Elles s’adressent au subconscient. C’est intéressant de connaître les différents états d’esprit que mes créations peuvent inspirer à partir de ma propre vision. » À travers sa créativité, Carlos cherche aussi à en apprendre sur lui-même et à se découvrir toujours un peu plus. Mais chacun peut entrer en introspection avec les œuvres de Carlos Desrosiers en tentant de déchiffrer la connexion spirituelle entre l’artiste et celles-ci, ou en se laissant aller à ressentir ce qu’elles font à son âme.

« J’ai mon propre processus créatif. Je prends beaucoup de temps pour créer l’expérience autour d’une œuvre. J’aime ensuite voir comment elles sont reçues, les différentes perspectives. Elles s’adressent au subconscient. C’est intéressant de connaître les différents états d’esprit que mes créations peuvent inspirer à partir de ma propre vision » © Numa

Toucher le subconscient à travers la musique et la peinture

Enfant de New-York né en 1988, le garçon aux racines haïtiennes se fait vite un nom dans l’industrie musicale en devenant directeur artistique dans la musique à seulement 17 ans. Il se plaît à manager des artistes tandis que de grands noms font vite appel à lui tels que Quavo, Migos, ou encore Travis Scott. Dans une interview pour L’Officiel en 2019, il dit qu’il essaie de « planter des graines dans leur tête pour amener ces choses créatives et puissantes hors du processus et du studio, sans même qu’ils en soient conscients. »  La manière de travailler de Carlos Desrosiers est posée, et c’est tout naturellement que l’on retrouve ce même processus spirituel et inconscient en matière de peinture. Ce n’est pas tant la peinture qui est naturelle chez lui mais bel et bien la créativité. Selon lui, musique et art sont intrinsèquement liés puisqu’ils permettent tous les deux de toucher le subconscient.

Cela fait désormais dix ans qu’il peint, avec toujours la même passion. L’artiste fait aussi de la sculpture dont certaines sont placées de telle sorte à prolonger une peinture, comme pour explorer une certaine vision de l’art total. Et l’artiste ne compte pas s’arrêter là. « Il y a beaucoup de choses que je veux faire en utilisant ma créativité avec cette idée de me découvrir encore et toujours. Cela va avec ma manière générale d’expérimenter la vie finalement. Je veux que mon travail soit un outil pour expérimenter des trucs », nous avoue t-il. Le mantra de l’artiste serait le suivant : faire de sa vie une expérience en explorant sa créativité. Et il nous semble qu’il a tout compris.

Retrouve Spiritual Construction de Carlos Desrosiers jusqu’au 24 juillet 2022 au 21 rue du Renard à Paris.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet