fbpx
En cours de lecture
Festival de Cannes 2021 : Tout ce qu’il faut savoir sur la 74ème édition

Festival de Cannes 2021 : Tout ce qu’il faut savoir sur la 74ème édition

Du 6 au 17 juillet 2021, se tiendra la 74ème édition du Festival de Cannes avec pas moins d’une soixantaine de films présentés sur la Croisette.

Après un cru 2020 annulé par un Covid-19 relativement peu cinéphile, la grande messe du 7ème art s’impose déjà comme l’événement cinéma le plus attendu de l’année. La Croisette peut enfin retrouver l’ambiance et les murmures du Festival du Cannes. Côté projections, la sélection s’annonce grandiose avec nombre de cinéastes reconnus et talentueux prêts à succéder à la Palme d’Or 2019, Parasite, du sud-coréen Bong Joon-ho.

Cette année, le jury sera présidé par l’illustre cinéaste new-yorkais, Spike Lee, escorté par Doria Tellier en maîtresse de cérémonie et d’un jury majoritairement et honorablement féminin.

Improbable mais vrai : Hubert Bonisseur de la Bath est attendu sur le tapis rouge pour OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, le film de clôture de la 74ème édition du Festival de Cannes

Une sélection 2021 haut de gamme et très française

L’édition introduira huit films français parmi les 24 en compétition. Soyons honnête : c’est un record. Leos Carax, Jacques Audiard, Bruno Dumont, François Ozon, Mia Hansen-Løve, Catherine Corsini et Julia Ducournau défendront les couleurs de la France au cours de la très prisée compétition officielle. À noter qu’une nouvelle section éphémère dédiée à l’environnement verra également le jour, aux côtés de Cannes Première, qui accueillera les œuvres de réalisateurs confirmés tels que Kornél Mundruczó, Arnaud Desplechin, Andrea Arnold, Samuel Benchetrit, Eva Husson, Mathieu Almaric ou encore Hong Sang-soo. Onze nouveaux films français s’ajoutent, par conséquent, aux huit de la compétition. Soit 19 films au total, un tiers de la sélection officielle comptant 65 films à ce jour.

Le Festival de Cannes s’ouvrira avec Annette, une comédie musicale surréaliste de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver en têtes d’affiche. Cette annonce a mis le monde du 7ème art en effervescence. Les deux stars y interprètent une chanteuse et un comédien de stand-up dont l’arrivée d’un bébé va bouleverser l’équilibre. Le film promet de marquer le grand retour du réalisateur à l’imaginaire bouillonnant, connu pour Boy Meets Girl (1984) et plus récemment Holy Motors (2012).

Puis, le festival tirera sa révérence avec le 3ème volet de la populaire comédie d’espionnage OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, le 17 juillet prochain, avant de trouver le chemin des cinémas le mercredi 4 août 2021. Jean Dujardin y reprendra son rôle d’Hubert Bonisseur de la Bath, l’espion le plus kitsch de France, aux côtés de Fatou N’Diaye, Pierre Niney et Natacha Lindinger. Réalisé par Nicolas Bedos, l’action se déroule en 1981 et nous invite au cœur d’une nouvelle mission, toujours plus sensible, périlleuse et torride. 

Mais la pléiade de films ne s’arrête pas là, puisque les rares chanceux à dégotter une place pourront notamment assister aux projections de : The French Dispatch de Wes Anderson, Les Olympiades de Jacques Audiard, Flag Day de Sean Penn ou encore Les Méchants, le premier long métrage de Mouloud Achour et Dominique Baumard, en marge du festival.

Quand Vin Diesel apprend qu’il pourra rouler des mécaniques sur le tapis rouge

Écologie et grosses cylindrées

En 2021 et face à l’urgence absolue dans laquelle se trouve la planète, la défense de l’environnement est au centre des préoccupations. Cette année, la conjugaison de l’écologie et de l’espoir sera ainsi mise en avant sur les écrans de la Croisette. Pour incarner cet engagement, la 74ème édition du Festival de Cannes présente une sélection éphémère de films sur l’environnement, avec un section Le cinéma pour le climat. Les festivaliers pourront y découvrir 6 documentaires ainsi qu’une fiction.

Entre deux films d’auteur, l’édition 2021 du Festival de Cannes projettera aussi le long métrage Fast and Furious 9, le dernier volet de la légendaire saga. Un blockbuster international réalisé par Justin Lin, entouré de son casting habituel, narrant les aventures de Dom Toretto et de son équipe. Seulement, le film ne sera pas projeté au Palais des Festivals mais en bord de mer pour faire profiter un maximum de curieux. La rencontre pourrait avoir lieu le 14 Juillet, date de la sortie du film dans les salles françaises. Cannes et ses paradoxes : un jour engagé pour l’écologie, le lendemain qui fait rugir les moteurs.

Netflix et le Festival de Cannes : énième épisode d’un divorce déjà bien entamé

L’absence retentissante du mastodonte Netflix

Depuis quelques années, Netflix a pris un poids considérable dans le secteur du cinéma et dans le paysage audiovisuel. Au point d’en faire trembler le colosse cannois qui pointe du doigt la plateforme de streaming, qui ne se plierait pas aux règles requises. À savoir que pour qu’un film puisse concourir au festival de Cannes, ce dernier doit sortir au cinéma. Si cette formalité semble évidente, l’avènement des productions Netflix a bousculé le théâtre de la distribution. Malgré tout, le (désuet?) monde du 7ème art demeure tenace, ferme et campe sur ses positions, s’autorisant à mépriser ces nouvelles productions.

Pour rappel, la législation somme que Netflix sorte un long métrage au cinéma puis patiente trois ans avant de le soumettre sur sa propre plateforme. Des obstacles justifiant pourquoi le géant américain ne désire pas s’assujettir à de telles règles. Ainsi, depuis plusieurs éditions, le festival de Cannes et Netflix s’affrontent et s’opposent sans trouver un terrain d’entente bénéfique et profitable aux deux parties concernées. Et sans solution, Netflix n’aura donc pas son ticket pour l’édition 2021.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet