fbpx
En cours de lecture
Papooz retombe en enfance dans « None of this Matters Now »

Papooz retombe en enfance dans « None of this Matters Now »

Rarement une collaboration entre Papooz et un réalisateur n’aura autant fait fondre notre petit cœur gélatineux : Alice Kunisue signe une nouvelle merveille visuelle pour le duo de grands enfants parisiens.

Papooz a toujours eu le nez creux pour s’entourer des meilleurs réalisateurs de la place parisienne. Depuis le tubbesque Ann Wants to Dance clippé par l’icône des hippies cools Soko, qui fut la bande-son officielle de nos amours de l’été 2015, le duo folk a rempilé avec Daniel Brereton pour Trampoline en 2017, puis Victoria Lafaurie pour You and I en janvier 2019 et Pablo Padovani pour Theatrical State of Mind en mars de la même année. Et la liste n’est pas exhaustive.

Mais voilà, si on ne retire rien au talent de cette belle brochette de vidéastes, le nouveau clip de la réalisatrice Alice Kunisue pour None of this Matters Now atteint des sommets de poésie, de drôlerie, d’innocence et de ravissement. Révélée grâce au visuel absurde d’Aulos de Vladimir Cauchemar en 2017, l’artiste est une collaboratrice récurrente de Jacques et avait notamment participé à notre chronique S’en sortir sans sortir pendant le premier confinement.

À la conquête de la Lune en fauteuil roulant

Dans le clip, on assiste à l’enlèvement d’un grand-père par ses deux petits-enfants imaginatifs, sur le ton de la dérision et de la légèreté. Accompagnant à la perfection la mélodie sucrée des deux faiseurs de pop-folk, Ulysse Cottin et Armand Penicaut, les images nous entraînent dans une odyssée onirique où les fauteuils roulants flottent au-dessus de la Lune. C’est quand même plus sympa que la maison de retraite.

Premier single inédit du groupe depuis The Garden en 2020, None of this Matters Now laisse planer l’espoir d’un troisième disque.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet