fbpx
En cours de lecture
Manifestations de Minneapolis : 10 jours de colère avec le comédien Kareem Rahma

Manifestations de Minneapolis : 10 jours de colère avec le comédien Kareem Rahma

Le poète et acteur américano-égyptien Kareem Rahma a plutôt l’habitude des plateaux de tournage du cinéma indépendant. Face aux manifestations de Minneapolis, il s’est emparé de son portable pour documenter 10 journées de colère. Il nous raconte.

Passé par Vice et le New York Times, Kareem Rahma est connu pour ses brillants recueils de haikus (We Were Promised Flying Cars, 2019) et pour l’écriture de courts métrages indépendants (Titty Milk, 2019). Depuis le début des manifestations et des émeutes à Minneapolis, qui font suite à la mort de George Floyd le 25 mai dernier, il s’est emparé de son téléphone pour documenter la réalité de la rue à Saint-Paul, la capitale du Minnesota. Contrairement aux journalistes abrités derrière les boucliers de police, quand ils ne sont pas arrêtés en live comme Omar Jimenez sur CNN, Kareem Rahma est au cœur du mouvement. Sa vidéo « This Is America » reprenant le hit coup de poing de Childish Gambino a été vue plus de 35 millions de fois sur TikTok. Ses mini-films documentaires portent autant la marque d’un témoignage civique et populaire, que de l’émergence d’un nouveau cinéma instinctif à l’ère des réseaux sociaux.

@kareemrahma

this is america #minnesota #minneapolis #protest #blacklivesmatter #blm

♬ Childish Gambino – This Is America / Post Malone – Congratulations – carneyval

Marin : Hello Kareem. Tu te présentes sur ta bio Instagram comme : « Habituellement comédien, actuellement documentariste ». Quelle a été l’idée de départ qui t’a poussée à documenter les manifestations ?

Kareem : Ce n’était pas vraiment une idée. C’est arrivé par accident. J’ai assisté aux manifestations pour soutenir ma communauté et faire entendre ma voix. J’ai ressenti cet incroyable élan communautaire dans un même but. J’ai pris quelques vidéos, je les ai mises en ligne, et les gens ont eu une réaction positive alors j’ai continué à le faire.

M. Tu montres beaucoup de manifestations pacifiques alors que les médias français sont plutôt portés sur les violences et les émeutes. Quelle est la situation actuelle là-bas ?

K. Je fais exactement ce travail dans le but de mettre en avant ce que les médias choisissent délibérément de ne pas montrer aux États-Unis comme à l’étranger. Ils sont toujours concentrés sur le négatif, j’ai donc décidé de me concentrer sur le positif. Cela ne veut pas dire pour autant que j’ignore les émeutes parce qu’elles n’existent pas pour rien. Je crois aux deux méthodes de protestation. Il y a un temps et un lieu pour tout. Sans dommages matériels et sans perte d’argent, personne n’y ferait attention.

@kareemrahma

a surreal and beautiful moment of silence. all power to the people. #georgefloyd #blm #blacklivesmatter #minneapolis #minnesota #protest #peace

♬ original sound – KAREEM

M. On a découvert ton travail sur Tiktok avec la vidéo « This Is America ». Le hit de Childish Gambino préfigurait les dérives raciales aux États-Unis. Penses-tu que la musique et plus généralement la culture ont un rôle à jouer ?

K. Oui. Je pense que la culture pop dans son ensemble, et en particulier les artistes afro-américains, doivent faire entendre leurs voix sur ce qui ne va pas dans ce pays. Aujourd’hui, je pense la mobilisation de Beyoncé a ouvert la porte à beaucoup d’autres.

M. Et penses-tu que les vidéos enregistrées sur nos portables sont la meilleure arme pacifique contre les violences policières ?

K. Non, ça ne fonctionne pas. Ces flics savaient qu’ils étaient filmés et ils s’en fichaient [NDLR : Lors de l’arrestation et de la mort de George Floyd]. Voilà où on en est arrivé dans notre pays. La police pense qu’elle est au-dessus des lois. Je pense que se dresser contre les injustices en rejoignant un mouvement massif est la meilleure arme pacifique. Nous devons tous continuer à nous montrer, jour après jour, jusqu’à ce que quelque chose change.

M. Nous avons vu l’arrestation d’Omar Jimenez en direct sur CNN. Nous avons aussi vu plusieurs gestes de solidarité de la police, qui a apporté des bouteilles d’eau aux manifestants. Comment les autorités se comportent-elles avec vous sur le terrain ?

K. La plupart sont des connards.

M. Qu’est-ce que je peux te souhaiter pour la suite ? Quels sont tes futurs projets ?

K. Je ne sais pas trop de quoi demain sera fait, mais ça va être fun.

Retrouvez Kareem Rahma sur Instagram.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet