fbpx
En cours de lecture
Pourquoi Le Grand Rex et d’autres cinés ferment leurs portes temporairement ?

Pourquoi Le Grand Rex et d’autres cinés ferment leurs portes temporairement ?

Le Grand Rex ferme temporairement ses portes jusqu’au 26 août face à la baisse de fréquentation et l’offre de films trop faible. Une problématique qui touche l’ensemble des cinémas en France.

La nouvelle est tombée comme un couperet. Sur Facebook, Le Grand Rex a annoncé sa fermeture temporaire après seulement un mois de réouverture. La cause n’est pas à chercher cette fois du côté du gouvernement, mais d’un manque crucial de spectateurs en salles qui met en danger l’équilibre financier de l’exploitant.

Les différents marathons de films et rétrospectives n’y ont rien fait : « Il devient difficile d’innover et de proposer d’autres marathons au public avec notamment l’interdiction de piocher dans les catalogues de Disney et de la Fox » et ce n’est pas faute d’avoir cherché des solutions : « Nous avons tout réduit en débutant nos séances à 16H, en fermant certaines salles, en faisant un roulement hebdomadaire entre nos équipes. Mais le public n’a pas la tête au cinéma. » Avec 30% de la fréquentation habituelle et le décalage des blockbusters estivaux Mulan et Les Nouveaux Mutants , les exploitants risquent de faire chou blanc cette année.

Seule la Warner a maintenu la sortie de Tenet, le nouveau blockbuster de Christopher Nolan, fin août.

Une problématique française

La situation ne se cantonne pas seulement au Grand Rex. L’emblème du Boulevard Poissonnières est représentatif d’une tendance plus large qui affaiblit durablement la filiale audiovisuelle française, et en particulier ses exploitants. Erwan Escoubet de la Fédération Nationale du Cinéma Français confiait sur le site de France Info : « Tout le monde est dans la même situation actuellement puisque les multiplexes ont plus d’écrans mais pas plus de films à passer. Sur une semaine ordinaire on a 14-15 films qui sortent, là il n’y a presque rien. »

La problématique s’étend également aux cinémas dans le reste de la France comme le Palace à Montluçon (Allier), Le Darcy à Dijon (Bourgogne) et Le Pagnol à Aubagne (Bouches-du-Rhône). On n’a plus qu’un mot à la bouche : vivement la rentrée.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet