fbpx
En cours de lecture
Paolo Sorrentino révèle les premières images sublimes de « La Main de Dieu »

Paolo Sorrentino révèle les premières images sublimes de « La Main de Dieu »

Présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise, ce film hautement personnel pour Paolo Sorrentino est aussi sa première production Netflix.

Huit ans après La Grande Bellezza et ses nuits blanches romaines, Paolo Sorrentino revient à une grande fresque fellinienne dont il a le secret avec La Main de Dieu, présenté comme son film le plus personnel. Pour son 9ème long métrage, le cinéaste a posé ses caméras à Naples, sa ville natale : « Jamais je n’avais réalisé un film aussi intime et personnel. La Main de Dieu est, pour moi, un roman d’apprentissage, à la fois léger et douloureux » précise t-il.

La Main de Dieu suit la trajectoire du jeune adolescent Fabietto Schisa dans les années 80, qui ne supporte plus sa famille extravagante ni son existence monotone. Un jour, son quotidien va être bouleversé quand il rencontre Diego Maradona, la légende planétaire du ballon rond, qui débarque à Naples et le sauve miraculeusement d’un terrible accident. On imagine très bien Sorrentino saisir l’occasion pour magnifier sa ville de Naples, parler football de long et en large, et filmer à l’envie son acteur fétiche Toni Servillo pour leur septième collaboration (rien que ça).

La Mostra, alea jacta est

Intégré à la compétition officielle de la Mostra de Venise qui ouvrira ses portes début septembre, La Main de Dieu est surtout la première production Netflix du cinéaste italien après plus de vingt ans de carrière. La preuve irréfutable que personne n’est en mesure de résister aux sirènes du mastodonte au « N » rouge. Le film sera disponible sur la plateforme américaine le 15 décembre prochain.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet