fbpx
En cours de lecture
La Femme part en vrille avec le clip de « Disconnexion »

La Femme part en vrille avec le clip de « Disconnexion »

À la question « Quel est le plus grand problème de l’Homme ? », La Femme tente de répondre avec Disconnexion. Le clip co-réalisé par Aymeric Bergada du Cadet nous plonge dans une dimension parallèle agitée par le fantasme des années disco.

Disconnexion, c’est le jeu de mots entre « disco » et « connexion ». La Femme nous connecte avec sa veine la plus avant-gardiste sous les effets psychotropes d’un instrumental frénétique et du discours philosophique bien perché de Sacha Got. Le clip co-réalisé par l’oiseau de nuit Aymeric Bergada du Cadet ne met plus aucune limite au carnaval de couleurs et de costumes, dans une immense fête où jouent des coudes un ersatz chauve de Jérôme Garcin, un clown foldingue au banjo, une cantatrice d’un autre monde et des danseuses pailletées. Et donc, ce « grand problème de l’Homme ? » La frénésie de Disconnexion ne nous apporte aucune bribe de réponse, mais on sait désormais à quoi s’en tenir pour le potentiel de folie du groupe parisien.

Du burlesque des années 30 au disco des années 80

Il y avait eu début septembre le cabaret enivrant de Paradigme, en novembre les vibrations psychédéliques de Cool Colorado, et désormais le délire sous acides de Disconnexion. Avec l’idée forte que chaque nouveau clip commence là où le précédent s’est arrêté, ce triptyque est prétexte à remixer les époques sous le prisme de La Femme, du burlesque des années 30 au disco des années 80. Tout ça pour mieux annoncer un troisième album en hommage aux musiques du siècle passé. Le grand retour de (l’ancienne) nouvelle vague french pop est attendu pour le début de l’année 2021.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet