fbpx
En cours de lecture
« Le Reste » : La comédie musicale provençale de Clara Luciani

« Le Reste » : La comédie musicale provençale de Clara Luciani

Révélée il y a trois ans avec La Grenade, Clara Luciani nous revient deux Victoires de la Musique plus tard, avec Le Reste, un single funky au clip ensoleillé.

Les titres de Sainte-Victoire, premier album de Clara Luciani, sorti en 2018 et triple disque de platine, n’ont cessé de faire battre nos oreilles pendant trois ans. Avec Le Reste, la jeune artiste de 28 ans annonce son très attendu 2e album qui sortira le 11 juin. Il s’appellera Cœur, un nom aux lettres entrelacées à retrouver, comme dans un jeu de piste, dans les paroles de chacun des morceaux de ce nouveau disque.

Pour composer les 11 titres de l’album, la chanteuse s’est entourée d’une équipe de producteurs et musiciens avisés : Sage, Breakbot, et Pierrick Devin. Sur son huitième morceau, intitulé Sad and slow, Clara Luciani signe une nouvelle collaboration avec Julien Doré. Les deux artistes avaient déjà chanté ensemble sur le titre L’Île Au Lendemain, et nous avaient transportés début mars avec un clip surprise, piano et pieds dans l’eau. Ce sont d’heureuses retrouvailles qui s’annoncent.

Le clip a été réalisé par la parisienne Alice Rosati, qui a également publié son premier livre d’art I am a Mermaid début 2020. Il met à l’honneur un personnage de sirène non genré à combinaison dorée

Les Demoiselles de Rochefort à Sanary

Cœur est un album qui se veut dansant et lumineux. Clara Luciani a d’ailleurs invité ses amis les plus proches en studio, pour capter une ambiance pleine de joie et de chaleur humaine, et l’insuffler à ses morceaux. Le Reste nous réchauffe d’ailleurs comme un premier rayon de soleil avant l’été. Malgré ses thèmes mélancoliques – il s’agit d’une histoire post-rupture – le morceau sonne comme une ode à la vie, vive et enjouée, et illustre parfaitement le mantra de la chanteuse provençale : pourquoi ne pas pleurer en dansant et danser en pleurant ?

Cette petite bulle disco est réhaussée par un clip éclatant réalisé par Alice Rosati et tourné dans le sud natal de la chanteuse. Clara Luciani, tout en chemise bleue et pantalon jaune, n’a rien à envier aux couleurs contrastées de Sanary-sur-Mer. Entourée de citrons jaunes et de pins verdoyants sur fond bleu de mer, elle nous délivre sa ritournelle entêtante dans un clip aux allures de comédie musicale. Les marins des Demoiselles de Rochefort semblent avoir donné rendez-vous aux danseurs de La La Land sur les côtes méditerranéennes de Mamma Mia. Clara Luciani nous entraîne de bar en dancefloor et de cinéma en bord de mer, dans une danse inarrêtable et réjouissante qui ne peut que nous donner envie d’été et de liberté.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet