fbpx
En cours de lecture
Charlotte Cardin se libère d’une relation toxique avec « Passive Aggressive »

Charlotte Cardin se libère d’une relation toxique avec « Passive Aggressive »

Marin Woisard

La « main girl » québécoise nous illumine de son talent avec son premier single depuis deux ans. Le clip en co-réalisation avec Jason Brando affirme sa position de femme forte et indépendante.

Révélée en 2013 dans l’édition québécoise de The Voice, Charlotte Cardin a parcouru depuis un sacré bout de chemin. D’autres l’appelleraient un succès fulgurant. Ses deux EP Big Boy (2016) et Main Girl (2017) l’avaient portée aux nues, et depuis plus rien, ou presque : une reprise électrisante de Fous n’importe où de Daniel Bélanger et c’est tout. C’est désormais officiel, le retour de Charlotte est annoncé pour l’hiver 2021 avec un premier format long. En attendant, l’artiste affole les compteurs de vues sur l’Internet mondial avec son nouveau single Passive Aggressive.

Voir aussi

Passive Aggressive aborde le thème de la libération d’une relation toxique

Abordant la fin puis la libération d’une relation toxique, Charlotte Cardin expulse avec sa voix aussi puissante que lumineuse : « Hallelujah, baby / We’re no longer together ». Pour ce titre, l’artiste habituée à travailler seule dans « des lieux très isolés » a fait évoluer son processus de création. S’attachant pour la première fois les services d’un producteur, en la personne de Jason Brando, elle qualifie son apport en studio de « véritable révélation ». Les deux acolytes, que l’on retrouve côte à côte pour la réalisation du clip, déposent leur premier tube avec Passive Aggressive, en espérant que la cadence s’accélère d’ici l’hiver prochain.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet