fbpx
En cours de lecture
Ben Mazué nous émeut avec son « Paradis » augmenté

Ben Mazué nous émeut avec son « Paradis » augmenté

Voilà un an que Ben Mazué nous a ouvert les portes de son Paradis, un album à la fois puissant et touchant, sorti le 6 novembre dernier, qui accueillait de jolies collaborations avec notamment Poupie, Jérémy Frérot ou encore l’actrice Anaïde Rozam.

Qu’il se mette en scène dans une nature luxuriante à l’île de la Réunion ou qu’il parle sobrement face caméra dans son ébouriffant documentaire, Ben Mazué séduit par ce qu’il raconte, explique, dépeint et explore… Le dénominateur commun de ses chansons est la sincérité, qui transpire dans son travail autant qu’en interview.

Paradis incarne les prémices d’un chemin vers la guérison, l’œuvre cathartique post-divorce du chanteur-compositeur-interprète portée par de puissants titres tels que Tu m’auras tellement plu, Gaffe aux autres ou encore le touchant Pas très original. Pour cet effort, Ben Mazué a choisi d’être sobrement accompagné de suaves airs de guitare et de piano, véritables écrins de velours pour son chanté-parlé inimitable et sa délicate plume qu’il a longtemps prêté aux autres avant de la réserver à son propre projet.

Il était parti sur l’île de La Réunion pour souder son couple, en vain : Ben Mazué en a rapporté un album de rupture © Romain Philippon

La justesse à toute épreuve

L’auteur-compositeur est désormais de retour pour nous inonder des ondes radieuses de son Paradis, dont la réédition est sortie le 3 décembre enrichie de trois nouveaux titres : C’est l’envie, Des nouvelles et Passager.

Les chansons de Ben Mazué sont incarnées avant tout à travers des émotions, des situations de vie qui parlent cruellement, qui touchent au cœur et approchent du doigt le vrai, avec une telle sincérité qu’elles en sont désarmantes. Il est ce genre d’artiste qui donne parfois envie de s’abandonner davantage à la tristesse afin de pouvoir éprouver ses chansons.

Après avoir abordé dans la version originale de Paradis des thèmes comme la rupture, la paternité ou encore les difficultés et la beauté du quotidien, le chanteur parle dans sa réédition d’envies, d’humeurs et de deuil. Au sujet de ce dernier, on ne peut qu’évoquer le titre phare de cet opus augmenté, Des nouvelles, où il chante avec délicatesse et pudeur une lettre adressée à sa mère disparue. On doit admettre que peu d’artistes parviennent à réaliser le difficile exercice de parler du décès d’un proche avec autant de justesse, comme avait pu le réussir Disiz avec son chef d’œuvre Qu’ils ont de la chance.

Le quatrième disque de Ben Mazué avait su remettre des couleurs dans un premier confinement terne et maussade, voilà que sa réédition exacerbe l’euphorie de retrouver la vie sociale et les salles de concert. L’artiste est attendu le 8 avril 2022 en concert au Zénith de Paris, La Villette.

Paradis (réédition) est à écouter sur Spotify.
Pour

Pour les retrouvailles avec l'aventurier sentimental

Pour la délicate lettre à sa mère disparue "Des nouvelles"

Pour la justesse inégalée de son écriture

Contre

3 titres, c'est quand même un peu court

On n'en peut plus d'attendre le 5ème album

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet