fbpx
En cours de lecture
Chadwick Boseman : 5 films marquants d’une carrière éclair

Chadwick Boseman : 5 films marquants d’une carrière éclair

Il était le roi du Wakanda chez Marvel Studios, James Brown sur scène et Jackie Robinson sur le terrain : Chadwick Boseman est parti en laissant une filmographie aussi brève que foisonnante.

Décédé le 28 août 2020 à Los Angeles, soit il y a quasiment un an jour pour jour, l’acteur se battait depuis 2016 contre un cancer du côlon qu’il n’avait jamais évoqué publiquement. Retour en 5 rôles clefs sur sa carrière éclair.

BLACK PANTHER

Le premier super-héros noir de Marvel

Rôle qui l’a révélé au grand public, Chadwick Boseman est l’iconique souverain guerrier et figure héroïque T’Challa dans Black Panther. Le film de la franchise Marvel Studios, sorti en 2018, avait bénéficié d’une promotion et d’un engouement sans précédents pour une production de ce registre. L’acteur, né d’une infirmière et d’un petit entrepreneur, était devenu alors un modèle d’identification pour toute la diaspora africaine. Réalisé par Ryan Coogler, reconnu jusqu’alors pour son travail sur Fruitvale Station et Creed, le film réunit aux côtés de Boseman un casting comme Hollywood en a le secret : Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya…

Black Panther est disponible en VOD sur Disney+.

DA 5 BLOODS

Le black power à la Spike Lee

Quel plus grand honneur pour Chadwick que collaborer avec le cinéaste new-yorkais engagé Spike Lee ? Dans son nouvel effort, le natif de Brooklyn déploie son récit autour de quatre vétérans afro-américains retournant au Vietnam récupérer un de leurs coéquipiers tombé au front. À ses côtés, un trésor caché. Multipliant les hommages à Apocalypse Now et au Trésor de la Sierra Madre, la production Netflix offre un point de vue inédit sur ce conflit dont les soldats afro-américains furent les grands oubliés. Chadwick Boseman porte avec bravoure et réussite ce devoir de mémoire.

Da 5 Bloods est disponible en VOD sur Netflix.

GET ON UP

Une révélation sous les traits de James Brown

Cette bande-annonce te donne l’envie irrépressible de taper du pied ? Rien de plus normal, on parle ici du Godfather of Soul interprété transcendé par Chadwick Boseman. Si la réalisation plan-plan de Tate Taylor ne soulève pas les foules, la performance de l’acteur a laissé toute une génération pantois par son mimétisme, sa fougue et son déhanché. Le film a accompagné la naissance d’une autre star : le nom de Chadwick Boseman était sur toutes les lèvres à partir de ce premier grand rôle.

Get On Up est disponible en VOD sur Canal+.

42

Les débuts de Chadwick sur grand écran

Le film est peu ou prou connu dans nos contrées, mais 42 de Brian Helgeland a bénéficié d’un réel écho populaire outre-Atlantique. En cause, son sujet : l’histoire de Jackie Robinson, premier joueur de baseball afro-américain ayant évolué en Ligue Majeure et figure historique de l’anti-racisme. Le biopic, très ancré dans la culture américaine, n’a pas pu bénéficier de sortie salles dans l’hexagone, malgré un BO de 97,5 millions USD au pays de l’Oncle Sam. Davantage connu à l’époque comme acteur de séries TV (Persons Unknown, Retour à Lincoln Heights), Chadwick Boseman signe ici son premier rôle principal sur grand écran et lance sa carrière sous le signe des partitions engagées.

42 est disponible en VOD sur Canal+.

MESSAGE FROM THE KING

Une partition teigneuse chez Fabrice Du Welz

Sous le signe de la vengeance, Chadwick Boseman est méconnaissable. Réalisé par le cinéaste belge Fabrice du Welz, Message from the King suit Jacob King, un homme en provenance de Cape Town qui débarque à L.A. pour retrouver sa sœur disparue. Au bout de 24 heures, il découvre qu’elle est morte dans d’étranges circonstances. Ouvertement inspiré par les thrillers des années 70 tels que La Loi du milieu, Shaft, The Long Good Friday ou Hardcore, le premier film en langue anglaise de Du Welz est une collaboration détonnante entre les deux hommes, qui révèle la facette sombre et électrisante de Boseman à l’écran.

Message from the King est disponible en VOD sur Canal+.
Article mis à jour le 31 août 2021.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet