fbpx
En cours de lecture
EXCLU : Thincœur conte une idylle new-yorkaise dans le clip de « Luna »

EXCLU : Thincœur conte une idylle new-yorkaise dans le clip de « Luna »

Marin Woisard

Producteur, rappeur et baroudeur, Thincœur nous entraîne avec son comparse Lukass Edgars dans une virée new-yorkaise pour le clip de Luna. La réalisation de Randolph Lungela capte l’agitation de la cité bouillonnante à travers une idylle poétique.

New York garde depuis toujours une saveur particulière pour Thincœur. Eliade Krön, de son vrai nom, s’est fait connaître pour ses faits d’armes comme claviériste du groupe The Grand Bay, l’amenant à poser ses valises à plusieurs reprises dans la Grande Pomme. L’artiste est rentré dans les ordres parisiens pour y développer son projet solo, mais les buildings célestes de l’Hudson River ont à jamais marqué son imaginaire baudelairien. En septembre 2019, l’envie se fait trop forte. Un vol direct, Eliade renoue avec l’intensité de la ville. Il va tourner en deux jours avec le réalisateur Randolph Lungela ce qui deviendra le clip de Luna.

Une démo perdue, un tournage do it yourself, une sortie retardée… Luna aurait pu ne jamais exister

L’existence même de Luna est un miracle. La démo originale de son ami Lukass Edgar, le chanteur de The Grand Bay, aurait pu disparaître à jamais avec un disque dur perdu dans un bus. Le tournage du clip par Randolph Lungela, en deux jours et demi, est un ensemble hétéroclite de débrouillardise et du soutien de proches new-yorkais. La date de la sortie, plus d’un an après l’enregistrement des images, aurait pu rencontrer mille et un obstacles qui auraient avorté son existence. Luna est l’histoire romanesque d’une survie, de l’imaginaire qui ne renonce jamais, de l’amour qui efface le temps. Le clip de Luna est devant nos yeux, chérissons-le.

Une histoire d’amour fantasmée

Ces malheurs heureux sont inscrits dans la narration du clip. L’histoire d’amour des personnages incarnés par Meledeen Yacoubi et Ida Volmer n’existe peut-être pas, comme les photographies vides semblent l’attester, bien que l’actrice se tienne au même endroit devant la caméra. Est-elle le fruit de son imaginaire ? Ou le fantôme d’un souvenir qui s’efface ? Au milieu des artères trépidantes de New-York, la poésie se niche dans le spectacle de cette relation fantasmée. Thincœur nous ouvre les yeux : « Luna c’est Lukass Edgars, le narrateur de cette histoire entre un garçon et une fille qui sont passés à côté de leur aventure, à cause de leur propres insécurités, en n’ayant pas osé s’embrasser. » L’aventure est à poursuivre seul ou à plusieurs avec l’EP de Thincœur, Close Your Eyes, dont est extrait le titre.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet