fbpx

Ólafur Arnalds célèbre le Piano Day avec le clip éblouissant de « Zero »

Le discret compositeur islandais Ólafur Arnalds offre un visuel saisissant à son pianistique Zero, extrait de son album Some Kind Of Peace sorti en 2020.

Le Piano Day, tu connais ? Créé par le producteur berlinois Nils Frahm, l’événement d’envergure internationale est dédié à l’instrument à cordes frappées chaque 29 mars. Soit le 88ème jour de l’année, comme le nombre de notes sur un piano.

Nils Frahm et le petit génie islandais Ólafur Arnalds sont des amis de longue date, allant jusqu’à partager partitions et claviers à de nombreuses reprises sur des sorties communes : Stare en 2012, Collaborative Works et Life Story Love and Glory en 2015. Les artistes poursuivent leur amitié jusque sur le label londonien Erased Tapes Records, la maison avant-gardiste du classique contemporain, où ils sont tous deux signés. Ólafur Arnalds adresse pour le Piano Day un clin d’œil à son ami de toujours, en dévoilant le visuel de son titre Zero pour la date anniversaire. La connexion entre Reykjavík et Berlin est une fois de plus honorée.

Une forêt anglaise, deux danseurs, et les tourments de l’amour

Tourné en 3 heures à la lumière d’un drone

Mis en images par le réalisateur Joshua Stocker, le clip suit le mouvement des deux danseurs Ali Goldsmith et Lucia Chocarro au cœur de la forêt de Surrey, en Angleterre. Seulement éclairées par la lumière d’un drone, les ombres des arbres se mêlent aux troncs des danseurs, vêtus de pulls en simili-mousse, prêts à se fondre dans les teintes forestières. Joshua revient sur cette expérience : « Alors que la lumière s’étendait au-dessus de la canopée, le bois s’est transformé en scène théâtrale. Les mouvements des danseurs ont gagné en ampleur sous la lumière et les ombres toujours changeantes, formant un prisme où l’on pouvait exploser le sentiment de tomber amoureux et le poids que cela implique. »

Enregistrée en un temps records de 3 heures, la chorégraphie de Lauren Bridle extériorise les remous intérieurs quand l’on tente de trouver un terrain d’entente avec son alter-ego, une intention présente dans la musique selon Ólafur : « Zero est le point de non-retour de l’album, mais c’est aussi le moment où toutes les choses commencent à s’améliorer » avant d’ajouter « Je sens que le clip de Joshua montre cela magnifiquement, en explorant comment deux personnes cherchent un terrain d’entente malgré leurs limites – ce contraste entre la lutte et l’espoir que nous avons en chacun de nous, en chacune de nos relations. »

Influencé par la pandémie, le dernier album d’Ólafur Arnalds, Some Kind Of Peace, est sorti le 6 novembre 2020. Le morceau Zero en est le point pivot situé à mi-parcours – la 6ème piste sur 10, et contraste formellement avec ses intentions minimalistes. Ólafur Arnalds devrait jouer en 2021 à l’Olympia.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet