fbpx
En cours de lecture
Miel de Montagne se déguise en fleur pour « Pour rien au monde »

Miel de Montagne se déguise en fleur pour « Pour rien au monde »

Le dernier clip du premier album de Miel de Montagne nous donne des ailes, en attendant dans un bourdonnement général son concert le 25 février à la Cigale.

Miel de Montagne est marrant, mais il a surtout plein de talent. Ce n’est pas pour lui envoyer des fleurs : ses balades douces à l’oreille, son goût pour le visuel et sa passion pour les shows énergiques ont eu raison de nous.

De la raison, il y en a moins dans ses clips. Son univers joyeusement décalé s’est fait remarquer avec le hit nautique Pourquoi Pas, la lettre d’amour canine Slow pour mon chien, et surtout l’inénarrable Permis B Bébé. Face à la rom-pop trop sérieuse qui donne le bourdon, Miel de Montagne sucre nos vies de romantisme.

« J’ai demandé à la luuune » Mieldochine, 2019

Miel de Montagne, un nom d’artiste emprunté à son oncle apiculteur

Alors voilà, on est un peu triste que l’aventure se termine avec la sortie de son premier album. Ou en tout cas que le début se termine. On se console avec le clip de Pour rien au monde, une bonne raison de retourner en enfance avec une mise en scène digne d’un spectacle de fin d’année, où une jolie abeille butine des fleurs en carton, avant qu’un soleil n’aille se coucher face à la lune.

Le mélange nous met des étoiles plein les yeux. On est comme des parents face à leur petit dernier qui s’essaie à la chanson, à la différence notable que le groove est ici implacable, et la voix de Miel de Montagne délicieuse. Avec ce clip, l’artiste risque de créer plein de vocations de marguerites dans les prochains spectacles de fin d’année.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet