fbpx
En cours de lecture
EXCLU : Génial au Japon joue la carte du soleil levant avec « Jack »

EXCLU : Génial au Japon joue la carte du soleil levant avec « Jack »

Duo formé à Bordeaux par Blandine Peis et Émeline Marceau, Génial au Japon amorce la sortie de son second EP avec le planant Jack qui évoque les affres de la solitude.

Après un premier album paru courant 2019, Imanust, les deux bordelaises de Génial au Japon s’apprêtent à remettre le couvert avec une recette toujours aussi ciselée : nuage de synthés duveteux invitant à la contemplation, tempo marqué aux à-coups de basses feutrées, et chant échappé d’un film fantasmé de Sofia Coppola.

Dans la continuité de cette esthétique, Blandine et Émeline nous entraînent à la lisière du surnaturel avec leur nouveau single Jack, où la chanteuse du groupe nous chuchote au creux de l’oreille : « Floating in space still so easy to find / growing apart holding secrets in mind ». On y découvre ni plus ni moins que le quotidien de Jack, qui a décidé de s’isoler à la campagne pour fuir la société capitaliste – une situation qui n’est pas sans rappeler le récent exode de citadins vers des contrées plus sereines.

Face à lui-même, Jack va commencer à trouver la solitude pesante et se met à organiser une soirée avec des amis imaginaires, confronté au paradoxe de cette vie d’ermite pas forcément des plus réjouissantes. En clin d’œil, Génial au Japon passe une tête sous des masques de soleil pour composer la bande-son.

Les bordelaises de Génial au Japon joueront un rôle central dans la série de clips amorcée par Jack

Cinq clips liés entre eux

Envisagé sous forme de court métrage, le clip de Jack annonce la sortie de quatre autres congénères pour accompagner chaque titre de l’EP à venir, Portraits, qui sortira le 3 décembre prochain. Un nouveau personnage sera introduit dans chacun des clips pour aborder des thèmes difficiles de société : la maladie d’Alzheimer, l’addiction aux écrans ou encore la schizophrénie.

Le fil conducteur sera le Maneki Neko – habituellement connu comme le « chat japonais », qui interférera dans chaque histoire pour récupérer le masque que porte les personnages, symbole de leurs plaies à cœur ouvert. Génial au Japon quant à elles joueront un rôle central dans cette histoire sérielle, mais on te laissera le soin de le découvrir…

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet