fbpx
Now Reading
Nos 5 coups de cœur de la semaine : P.R2B, Oscar and the Wolf, Honne…

Nos 5 coups de cœur de la semaine : P.R2B, Oscar and the Wolf, Honne…

Quelles sorties ont retenu notre attention cette semaine ? Place à notre traditionnelle sélection hebdomadaire, un rendez-vous pour égayer notre dimanche au coin du feu.

En pleine saison des champignons, la rédaction est allée à la cueillette des sorties du moment. On y trouve des noms étranges dignes d’un herbier, des émotions variées et beaucoup de bon goût – comme chaque semaine, on s’entend.

Vendredi 22 octobre, les plateformes de streaming nous ont servi : Rayons Gamma le premier album pop de P.R2B, The Shimmer le retour innovant du belge Oscar and the Wolf, Let’s Just Say The World Ended A Week From Now, What Would You Do ? un disque solaire de Honne, PP l’EP psychédélique de Pantin Plage et Attente les aventures sentimentales de Yoa. Pour qui ton cœur balancera ?

P.R2B – Rayons Gamma

Le coup de ♥ de Marin : « La chanson du bal »

Oui, l’alter-ego cryptique P.R2B pourrait bien avoir sa place dans le prochain Star Wars aux côtés de C-3PO et R2-D2. Derrière les initiales se cache pourtant une voix humaine sur les pas d’illustres aîné.es, celle de Pauline Rambeau de Baralon qui cite allègrement Léo Ferré, Brigitte Fontaine et les Rita Mitsouko comme modèles à chanter. Pour Rayons Gamma ce sera sa signature intergalactique ou rien. Le titre puise d’ailleurs dans le stellaire, puisque les jets de rayons gamma sont porteurs de l’explosion la plus puissante depuis le Big Bang. C’est peut-être là le secret de Pauline à défaut d’être née sur Tatooine : transformer le perpétuel flot d’émotions en une esthétique polymorphe qui touche au cœur. Vivre en poésie ne relève t-elle pas de la science-fiction ?

Chroniqué par Marin.

Oscar and the Wolf – The Shimmer

Le coup de ♥ de Luis : « Livestream »

Le dernier album d’Oscar and the Wolf remonte à 2017, année où il s’est produit dans les plus grands festivals d’Europe. Beaucoup de choses se sont passées entre-temps. Avec son nouvel LP The Shimmer, Max Colombie, l’artiste belge derrière le projet électro-pop, s’appuie sur d’anciens succès. Mais il innove également. Le lit sonore de ses morceaux s’est encore diversifié. Des hymnes pop imposants alternent avec des ballades de feu de camp et des sons des mers du Sud, par exemple avec son tube Oliver. Et puis soudain, on découvre une jam session sur The P.I.C. Les 47 minutes de The Shimmer ressemblent à un voyage musical de la Belgique jusqu’au bout du monde – dont on ressort avec un grand sourire.

Chroniqué par Luis.

Honne – Let’s Just Say The World Ended A Week From Now, What Would You Do ?

Le coup de ♥ de Margaux : « Coming Home » feat. Niki

Andy Clutterbuck et James Hatcher, duo londonien en symbiose, connu sous leur nom Honne nous offre un troisième album inspirant et énergique. Let’s Just Say The World Ended A Week From Now, What Would You Do ? n’exprime pas moins qu’un sentiment de liberté où le duo laisse enfin planer son inspiration. À travers une musique authentique, Andy et James ouvrent une nouvelle ère quant à leur univers musical, où ils se projettent dans de nouveaux espaces larges et passionnants. En peu de mots : une véritable réussite pop, solaire et dansante.

Chroniqué par Margaux.

Pantin Plage – PP

Le coup de ♥ de Marin : « Château »

Difficile de faire plus sobre pour le titre d’un EP que les initiales du groupe qui l’a composé. En l’occurrence, PP du binôme de pop psychédélique Pantin Plage. À reconsidérer, la graphie des lettres peut s’interpréter aussi visuellement, comme deux p-portes entrouvertes sur un paradis lointain qui nous ferait quitter l’Est parisien. Sous les tropiques, les deux musiciens Nicolas et Oscar nous servent un cocktail doux-amer sur fond de poésie naïve, de l’introduction farniente de Westcoast, à la rupture amoureuse de Grande Motte et l’appel au vice de Dessus Dessous. Le voyage est accessible en deux clics et accessible à tout budget en surfant sur la vague du streaming.

Chroniqué par Marin.

Yoa – Attente

Le coup de ♥ de Marin : « Grand Large »

Quel meilleur titre que « Attente » pour un premier EP qui s’est tant fait désirer ? Depuis la sortie du single Diabolo Menthe il y a plus de quatre mois, sirop agité de remous mélancoliques, toute la sphère de l’indie pop était à l’affût. YOA, jeune chanteuse parisienne de 22 ans, dépose en six titres sa définition de l’amour, de ses déceptions et du quotidien. À l’heure où l’auto-tune a valeur d’autorité, c’est une délicate voix fluette qui oscille sur un fil d’émotions et nous porte en son univers sensible composé de six titres : la chronique intérieure d’Appartement, les premières fois tendres de Grand Large, le déchirement amoureux de Je t’embrasse – où le refrain se drape lui d’un effet de voix. Touché, gagné.

Chroniqué par Marin.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Scroll To Top