fbpx

Nos 3 coups de cœur de la semaine : Orelsan, Juliette Armanet et Oh! Pilot

Quelles sorties ont retenu notre attention cette semaine ? Place à notre traditionnelle sélection hebdomadaire, un rendez-vous à savourer au coin du feu.

Cette semaine, on célèbre le retour d’Orelsan avec son quatrième album Civilisation, les effluves disco de Juliette Armanet avec son second format long Brûler le feu, et la pop folk du parisien d’adoption Oh! Pilot avec l’EP Brace Brace.

Orelsan – Civilisation

Le coup de ♥ de Marin : « Manifeste »

« J’ai fait un album qui parle que de ma meuf et de la société » annonce d’emblée Orelsan sur Casseurs Flowters Infinity, pour la reformation éphémère de son duo avec Gringe. Quelques semaines après la sortie de sa série documentaire Montre jamais ça à personne sur Amazon Vidéo Prime, l’éternel ado désillusionné rempile avec un 4ème format long, au terme d’une campagne marketing millimétrée. Le succès public est-il pour autant une réussite artistique ?

Le caennais qui confie « Je ne suis vraiment pas un vrai rappeur » essaie de s’élever à une analyse macro-cynique de la société (L’odeur de l’essence, Baise le monde, Rêve mieux) tout en étant rattrapé par sa vision désabusée des petites vérités quotidiennes (Shonen, La Quête, Seul avec du monde autour) sur des basses ronflantes et des influences drill, que le featuring avec Chad Hugo Pharrell Williams des Neptunes vient contrebalancer de sonorités House. Civilisation, un portrait contrasté du nous et de son je, sans tubes ni modèles, qui s’impose avec les armes publicitaires et marketing de notre société. Orelsan n’est finalement rien de moins qu’un enfant de notre époque, qui réussit à mettre des mots dessus.

Chroniqué par Marin.

Juliette Armanet – Brûler le feu

Le coup de ♥ de Luis : « Boum Boum Baby »

À l’occasion des NRJ Music Awards, la lilloise a brûlé le feu sur scène. Pardon, mais les images du show ce week-end à Cannes m’obligent à faire ce jeu de mot. Après quatre ans d’attente, Juliette Armanet sort donc son deuxième album studio. La France Gall du 21e siècle renoue avec son public après Petite Amie, sorti en 2017. La power-ballade Le Dernier Jour du Disco révèle une grande douleur après une séparation, quand Boum Boum Baby réussit un hymne soul au violon, et J’te l’donne surprend avec ses modulations constantes. Armanet s’affirme comme une grande dame de tapis rouge. Le mélange de piano et de parties vocales haut perchées fonctionne aussi, à l’époque où les synthés reviennent avec la nostalgie des années 80.

Chroniqué par Luis.

Oh! Pilot – Brace Brace

Le coup de ♥ d’Eva : « Cocaine World »

Après un premier EP, Okness, la pop folk du parisien d’adoption Oh! Pilot explore de nouvelles mélodies avec Brace Brace, en ajoutant des riffs de guitare électrique et des sonorités électro. Éclectique, originale, surprenante, la musique de Oh! Pilot nous décrit un monde onirique avec poésie. Le dansant et joyeux Brace Brace est pris de revers par le morceau Cocaine World, aux accents de générique de Western, qui nous mène finalement vers la balade douloureuse When I Die. Le fil rouge de ses compositions, c’est une esthétique colorée, exprimée tout particulièrement dans ses clips. Artiste pluriel aux multiples facettes, Oh! Pilot réalise lui-même ces vidéos, fort d’une expérience devant et derrière la caméra, via quelques courts-métrages à son actif.

Chroniqué par Eva.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet