fbpx
En cours de lecture
Nos 4 coups de cœur de la semaine : Lonepsi, Benjamin Cotto, Nightmares on Wax…

Nos 4 coups de cœur de la semaine : Lonepsi, Benjamin Cotto, Nightmares on Wax…

Quelles sorties ont retenu notre attention cette semaine ? Place à notre traditionnelle sélection hebdomadaire, un rendez-vous à savourer tout au long de nos trajets en métro.

Cette semaine, place au premier album du rappeur baudelairien Lonepsi avec Après la pluie et les ondulations marines du premier EP en solo de Benjamin Cotto avec Bleu.

Une fois la nuit tombée, place à la collaboration inédite entre la productrice électro Chloé Thevenin et l’instrumentiste bulgare Vassilena Serafimova pour Sequenza, tandis que le DJ britannique Georges Evelyn signe le grand retour de son projet Nightmares on Wax avec son album Shout Out! To Freedom. Tout un programme à savourer tandis que les journées se raccourcissent à vue d’œil.

Lonepsi – Après la pluie

Le coup de ♥ de Margaux : « La couleur de tes yeux »

Avec son nouvel album, Lonepsi nous transporte dans ses pensées. Après la pluie est un vagabondage dans les souvenirs de l’artiste : 13 morceaux pour 13 souvenirs ramenés par la pluie. Tel un jour de grosse averse où l’on a simplement envie de rester sous la couette, Lonepsi réussit à nous redonner ce sentiment à la fois réconfortant et nostalgique. Lorsque l’on regarde à travers la fenêtre, pluie tombante, s’écrasant contre la vitre et que l’on est juste « bien ». On ne pense plus à rien, simplement le son de la pluie, un son parfait, comme ce que nous offre l’artiste.

Chroniqué par Margaux.

Benjamin Cotto – Bleu

Le coup de ♥ d’Anoussa : « Marilou »

Moitié du duo Lilly Wood & The Prick, Benjamin Cotto s’émancipe aujourd’hui avec son premier EP, sobrement intitulé Bleu. Les 5 titres de ce premier disque forment un hommage aux femmes et racontent le début, le milieu et la fin de l’amour et de la passion. Dans un chanté-parlé accompagné de sa voix au timbre incroyablement grave, chaud et vibrant, Benjamin Cotto ouvre le bal avec l’émouvant Marilou, qui n’est pas sans rappeler celle de Michel Polnareff. Dans Le Grand Bleu, on part à la découverte d’un univers iodé sur un tempo lent et langoureux. Puis, Tu danses est le morceau groovy italo disco, qui réchauffe les corps et les cœurs, tandis que Rive met en lumière une orchestration maitrisée. Élégant et sentimental, ce premier EP mérite qu’on se plonge dans les profondeurs séduisantes de son Bleu.

Chroniqué par Anoussa.

Chloé Thevenin & Vassilena Serafimova – Sequenza

Le coup de ♥ d’Eva : « Mare A Mare »

La célèbre productrice et DJ française Chloé Thevenin s’associe à l’instrumentiste bulgare Vasselina Serafimova pour Sequenza, un EP sous forme d’ode à la rêverie et au voyage. Percussions entraînantes, musiques d’ailleurs et rythmes dansants, les huit titres de ce mini-album sont nés de ce duo original et très talentueux. À l’origine, c’est pour un live que ces deux musiciennes ont mélangé leurs deux univers, mais la collaboration a été prolongée tellement le métissage des genres sonne bien aux oreilles. Chloé sample la musique de Vasselina pour y ajouter des effets et en faire des boucles, et utilise ainsi l’originalité de ses instruments pour proposer une électro profonde, rendant les morceaux obstinés et obsédants. La curiosité musicale et le talent de Chloé font d’elle l’une des exploratrices les plus intéressantes du monde électro contemporain.

Chroniqué par Eva.

Nightmares On Wax – Shout Out! To Freedom…

Le coup de ♥ d’Eva : « Breathe In »

Le DJ britannique Georges Evelyn, fondateur du projet Nightmares in Wax et vétéran de l’électro anglaise, sort Shout Out! To Freedom…, son premier album depuis 2006. On reconnaît facilement les productions planantes mais fortes de ce DJ émérite dans les quinze titres de son neuvième album. Et pour accompagner le son épuré de ses machines, il a choisi de collaborer avec les nouvelles pépites de la soul anglaise : Haile Supreme, OSHUN, Pip Millet ou encore Mara TK. Avec des sons empruntés principalement au hip-hop, des chanteurs et des chanteuses aux voix uniques et une direction artistique très travaillée, Nightmares in Wax signe son grand retour pour assouvir notre soif de fête, de rêverie et d’électro.

Chroniqué par Eva.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet