fbpx
En cours de lecture
6 albums à écouter cette semaine : Yseult, Casablanca Drivers, Bingo Club…

6 albums à écouter cette semaine : Yseult, Casablanca Drivers, Bingo Club…

À la question tristement devenue banale : « Qui écoute encore des albums aujourd’hui ? ». Ton magazine préféré répond : les innombrables qui apprécient la pureté d’Yseult, la pop impertinente de Casablanca Drivers, les voyages de Bingo Club. Sans compter tous nos autres coups de cœur à écouter sans ne plus tarder.

Yseult – Brut (EP)
Le morceau préféré d’Arthur : « Bad Boy » 

Yseult chante la souffrance du cœur lorsqu’il est amoureux. La chanteuse de 26 ans, découverte en 2013 dans l’émission Nouvelle Star, continue son ascension en dévoilant ce vendredi 20 novembre son nouvel EP Brut. Illustré d’un seul carré blanc, son six-titres partage sans filtre ses songes et sa douleur. Sublimant cette recherche de pureté, la voix de l’artiste est accompagnée d’un simple piano pour les morceaux Indélébile et Bad Boy, inscrivant les deux titres dans l’univers solennel et émouvant de la grande chanson française. Le reste de l’EP, qui évolue dans un registre plus pop, est marqué par un featuring du rappeur S.Pri Noir sur le morceau 101 Regrets.

Chroniqué par Arthur

Casablanca Drivers – Super Adventure Club (EP)
Le morceau préféré d’Amélie : « Get better » 

Après 3 EP réussis qui ont propulsé Casablanca Drivers sur le devant de la scène indie française, le trio ajaccien est de retour avec un premier album intitulé Super Adventure Club. Composé à New-York et enregistré dans le Berry avec le producteur Max Baby (Holy Oysters), ce disque est un joyeux mélange vitaminé mêlant une pop psychédélique mélodique à des rythmes funk et disco. Le single At Carmelo’s, en référence au bar à Brooklyn où les membres du groupe se rendaient régulièrement, révèle toute la palette musicale du groupe. Impertinent et léger, le morceau Obayaya fait danser. Son clip rappelle les souvenirs d’un été qui semble si loin.

Chroniqué par Amélie

Bingo Club – Separated (EP)
Le morceau préféré d’Anoussa : « Shallow » 

Derrière l’énigmatique Bingo Club se cachent Martin, son fondateur, accompagné de Neysa, Emile, Vassili et Marie-Paule. Leur premier EP Separated, conçu sur la route entre l’Europe, le Sahara, l’Himalaya et les États-Unis, est une promesse de voyages et d’évasion dans une ambiance tout droit sortie des années 60 et 70. Les 5 titres composant cet EP sont un condensé de mélodies enivrantes, notamment grâce aux nappes de synthés. Fidèle au grain vintage ultra présent dans ses clips, Bingo Club signe un premier disque emprunt d’une grande nostalgie offrant un sentiment de dépaysement véritable. La voix grave et réconfortante de Martin apporte la touche de douceur finale qui fait si facilement adhérer au Bingo Club.

Chroniqué par Anoussa

Braque de Weimar – Folie Douce (EP)
Le morceau préféré de Marin : « Folie Douce » 

Que fait Braque de Weimar quand il ne retourne pas les clubs parisiens avec sa House chaude et racée ? Il sort son premier EP Folie Douce chez Cracki Records. Avec son flow reconnaissable entre mille, l’artiste se balade entre électro, rap et french boogie. On retrouve non sans plaisir son emblématique Folie Douce, qui donne titre à son EP, accompagné de ses complices festifs Une Éternité, L’embellie et Tristest. Dans un monde qui marche sur la tête, Braque nous rappelle de danser sur nos deux jambes.

Chroniqué par Marin

Variéras – Variables (EP)
Le morceau préféré de Marin : « Direct Sunlight III » 

Le label Kowtow Records, bien identifié dans nos colonnes (Penelope Antena, Malvina Meinier, Monolithe Noir), nous ravit avec le nouvel EP du compositeur Variéras, une déambulation minimaliste qui se déploie au fil de ses ondulations électroniques et orchestrales. Dans son maillage de sept titres, l’artiste tisse son canevas au piano, au quatuor à cordes et de bois, repiqué de synthétiseurs analogiques, modulaires et digitaux. Surtout, en proposant plusieurs variations de certains morceaux (Direct Sunlight, Radiant), le producteur façonne son espace-temps comme d’autres les saisons. Un bel ouvrage qui plaira aux mélomanes amateurs de haute-couture.

Chroniqué par Marin

Born Idiot –  Full Time Bored (LP)
Le morceau préféré de Zoé : « Blue Is My Color » 

Vendredi dernier, Born Idiot a dévoilé son premier album sur le label Géographie Records. On avait découvert les cinq rennais au cœur anglo-saxon avec leur premier EP Coco-Trip en 2019. Le quintet propose cette fois-ci un opus pop-rock flirtant parfois avec un univers jazzy. Cet album, dominé par une touche insolente, évolue dans un climat chargé en mélancolie, rappelant celui des artistes Mac DeMarco, Marble Arch ou encore Muddy Monk. Leurs mélodies entêtantes berceront celui qui les écoute jusqu’à un état de plénitude absolue.

Chroniqué par Zoé

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet