fbpx
En cours de lecture
Nos 4 coups de cœur du week-end : Alice & Moi, Para One, Lilly Wood & the Prick…

Nos 4 coups de cœur du week-end : Alice & Moi, Para One, Lilly Wood & the Prick…

On se retrouve cette semaine avec le premier album ambitieux et polymorphe d’Alice & Moi, le nouveau disque de musique électronique de Para One, la rentrée musicale sous le soleil de l’Atlantique de Lilly Wood & the Prick et le premier EP ruisselant de poésie de KOMOREBI.

Alice & Moi – Drama

Le morceau préféré de Marin : « Tout va bien »

Fin juin 2018, Alice & Moi prenait son envol sous nos yeux au festival Cabourg Mon Amour. Son EP Filme moi était sorti l’année précédente et Frénésie devait suivre en 2019. Après les ballades amoureuses de ses débuts, la chanteuse s’ouvre avec son premier album Drama à une étude drola-poétique du théâtre quotidien de la vie, associée à de nouvelles sonorités électro, rap et reggae. Polymorphe, l’artiste peut à la fois présenter une image provocatrice pour dénoncer les diktats des réseaux sociaux (Je suis fan) comme dévoiler une sensibilité touchante dans un avertissement destiné aux femmes (Maman m’a dit). En bonus, la chanteuse propose même pour ses fans une version estivale de son tube J’veux sortir avec un rappeur. La main sur la cœur et la poigne critique, la reine du drama impose son style.

Chroniqué par Marin.

Para One – Spectre : Machines of Loving Grace

Le morceau préféré de Léola « Shin Sekai » 

Pour composer la B.O de ma vie, j’appelle Para One. Le nom du DJ, producteur et réalisateur n’est désormais plus inconnu. Après avoir composé les bandes originales de trois des films de Céline Sciamma (qui lui a d’ailleurs valu une nomination aux Césars en 2015), Para One est de retour aujourd’hui avec un nouvel album, SPECTRE : Machines of Loving Grace. Ce disque de onze titres mélange une nouvelle fois toutes les influences du DJ : des voix, beaucoup d’instrumental et de la musique électronique. Difficile de faire un album plus complet que celui-ci. Alors, prêt.e à laisser Para One écrire la musique de ta vie ?

Chroniqué par Léola.

Lilly Wood & The Prick – Most Anything

Le morceau préféré de Luis : « The Real Deal »

Prayer in C. Il y a sept ans, Robin Schulz remixait leur chanson et en faisait un succès mondial. Un an plus tard, Lilly Wood & the Prick sortait son premier album. À la veille de l’été, le duo est de retour avec son LP Most Anything. La chanteuse Nili Hadida et le guitariste Benjamin Cotto y combinent de nombreux styles musicaux : un peu de clubbing débauché, un peu de sonorités excessives des années 80 ou encore un peu de guitare pour une ballade tranquille. Ils ont écrit la plupart de leurs chansons il y a deux ans. À l’été 2019, Hadida et Cotto s’étaient isolés en Vendée pour préparer leur rentrée musicale. Le soleil et l’air marin de l’Atlantique ont fait un bien fou à la créativité du duo pop français – sans question possible.

Chroniqué par Luis.

Komorebi – Ici

Le morceau préféré de Marin : « Nos Yeux »

Originaires de Besançon, Claire Passard et Clara Perles de KOMOREBI portent les prénoms de la lumière. Leur premier EP pourrait s’appeler Clarus mais c’est Ici qu’il nous remplit de son ruissellement poétique, de son infusion instrumentale, et surtout, de sa chaleur déclinée en cinq titres. Leur premier single Nos Yeux, dévoilé en avant-première sur Arty Magazine, faisait l’éloge contemplatif de la lenteur. Ensuite, Voorpret lui avait succédé dans un hymne au plaisir avant d’éprouver le plaisir. L’inséparable tandem pose les trois dernières pièces à son édifice littéraire et artistique avec Tailwing, Hara-Xin et La Mue – le chapitre final qui s’avère sans doutes le plus touchant. Brillantes et audacieuses, les poétesses de KOMOREBI nous éblouissent en élevant la pop française à son zénith.

Chroniqué par Marin.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet