fbpx
En cours de lecture
Basile Di Manski prend un bain de plastique dans le clip de « Before the World »

Basile Di Manski prend un bain de plastique dans le clip de « Before the World »

Membre de l’écurie Pain Surprises (Jacques, Miel de Montagne, Petit Prince), Basile di Manski image avec humour la disparition des hommes… Après celle des dinosaures.

Encore un talent de plus pour le label parisien Pain Surprises. Après un grave problème pulmonaire qui l’a amené à choisir sa voie, celle de la musique, Basile di Manski développe un univers entre onirisme décalé, grâce chantée et pop lascive. Deux EP plus tard, In Camera en 2016 et Personal Point Break en 2018, l’artiste dévoile Before The World produit par Jacques, le premier single de son album à venir.

Un désastre annoncé sous couvert d’humour

Réalisé par Cyprien Clément-Delmas, auquel on doit déjà l’extraordinaire visuel de War Dance pour Thylacine, le clip dévoile l’impact de la surconsommation humaine sur notre planète, dont il ne reste que le bleu des plastiques et le vert des herbicides.

Sans ne jamais donner de leçon malvenue, le chanteur s’arme d’un second degré caustique pour danser sur le désastre, comme si la pollution était le truc le plus cool du moment. À la différence près que son incrustation est faite sur des images bien réelles.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet