fbpx
En cours de lecture
5 sorties à écouter ce week-end : Kid Cudi, Draumr, Sunshade…

5 sorties à écouter ce week-end : Kid Cudi, Draumr, Sunshade…

Rédaction

À la question tristement devenue banale : « Qui écoute encore des albums aujourd’hui ? ». Ton magazine préféré répond : les innombrables qui apprécient le retour de Kid Cudi dix ans après The Legend Of Mr. Rager, la première compilation solaire de Bon Entendeur, la pop rêveuse de Draumr … Sans compter tous nos autres coups de cœur à écouter sans ne plus tarder.

Kid Cudi – Man On The Moon III: The Chosen (LP)
Le morceau préféré d’Arthur : « Heaven On Earth » 

Kid Cudi repart dans l’espace. Dix ans après The Legend Of Mr. Rager, le producteur et chanteur de 36 ans surprenait le monde ce vendredi 11 décembre en dévoilant le troisième volet de la série Man On The Moon. Pour ce nouveau chapitre, l’artiste de Cleveland est accompagné par Skepta, Trippie Redd, Phoebe Bridgers et le regretté Pop Smoke. Expliquant avoir été influencé par la musique de Travis Scott, avec qui il forme le groupe The Scotts, ce voyage imaginaire et futuriste de dix-huit titres est un cadeau inattendu pour cette fin d’année 2020.

Chroniqué par Arthur

Bon Entendeur – Compilation #001 BE Records
Le morceau préféré de Marin : « Déjà Vu » de Luke Anger 

Le trio Bon Entendeur a parcouru un bout de chemin, de la création de son site Internet en 2012 à son album Aller-retour disque d’or en 2019. Emblème de la dolce vita avec Le Temps est bon, le groupe officialise la création de son label BE Records avec une compilation réunissant tout ce que la France compte de talents : l’électro-pop aux accents gainsbourgiens de Jean Tonique, la synthwave utopique de Napkey, la disco hédoniste de Anoraak & Lenparrot, l’hymne à la motivation de Macadam Crocodile. C’est surtout une main tendue aux artistes émergents avec la pop aux effluves psychédéliques de Luke Anger, la ballade mélancolique et épurée de Courrier Sud, sans oublier le cocktail énergique de Later. On sirote avec délectation cette première compilation brillante et chaleureuse.

Chroniqué par Marin

Draumr – Drawn-Out Daydream (LP)
Le morceau préféré de Zoé : « Solace In Loneliness » 

Draumr a dévoilé son premier album Drawn-Out Daydream ce vendredi. C’est dans un univers onirique teinté de nappes synthétiques et de rythmes lascifs que l’artiste nous immerge. Draumr propose 10 titres aux couleurs hybrides allant de la dream-pop à la synthwave, le tout enrichi d’influences quelque peu lo-fi. Si le disque s’ouvre avec le lancinant Otherworldy, très vite, le producteur accélère le rythme pour nous inviter à danser dans son ballet de souvenirs : d’abord en douceur avec Elsewhere Forever, puis plus intensément avec Another Heart, pour finalement retourner à une réalité vertigineuse avec Dizzying Reality. Draumr nous offre en cette fin d’année un instant d’émancipation, arraché à un quotidien maussade.

Chroniqué par Zoé

FORM – Amal (EP)
Le morceau préféré d’Anoussa : « Beirut » 

Le trio FORM présente son deuxième EP Amal en hommage au peuple libanais, victime de la récente crise sociale et économique, et plus particulièrement de la double explosion à Beyrouth au mois d’août. Avec 4 titres mêlant les beats électroniques qu’on leur connait, FORM ajoute des sonorités spécifiques du Moyen-Orient et fait intervenir des voix chantant, manifestant ou parlant en arabe. À travers le titre Beirut, le sentiment d’urgence est plus que palpable avec la dernière phrase de ce titre central, qui résume parfaitement la pensée des habitants du pays : « We’re searching for justice » . Amal témoigne de la gravité de la situation au Liban mais se veut également lumineux, enclin à une certaine forme d’espoir et adresse un message universel sur la nécessité de continuer de se battre pour ses idées en dansant et en chantant.

Chroniqué par Anoussa

Sunshade – Visages (LP)
Le morceau préféré d’Amélie : « L’Oiseau »

Sunshade est le projet du duo parisien Jean-Christophe Valleran et Mathieu Rivalan. Le premier est à la composition quand le second écrit et chante. Sunshade délivre son troisième album Visages d’une rare poésie sur des sonorités électro-pop et indie-folk. Un nouvel opus qui révèle ses différentes facettes au fil des morceaux, de la ballade mélancolique L’oiseau à l’entrainant et lumineux Boy Boy. Treize titres qui s’enchainent harmonieusement les uns après les autres, vacillant entre songe et réalité.

Chroniqué par Amélie

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet