fbpx
En cours de lecture
« Get Back » : Peter Jackson dévoile les premières images de son documentaire sur les Beatles

« Get Back » : Peter Jackson dévoile les premières images de son documentaire sur les Beatles

Marin Woisard

Le réalisateur du Seigneur des Anneaux fait des infidélités à la Comté pour s’aventurer sur les terres rock de Liverpool. Le documentaire The Beatles : Get Back retrace la genèse du dernier album des Beatles, Let It Be.

Plus de 56 heures d’archives inédites, les chiffres peuvent donner le tournis. C’est à partir de ce matériau exceptionnel que Peter Jackson retracera la conception de Let It Be, l’album cultissime des Beatles sorti en 1970. Depuis sa salle de montage, le réalisateur s’adresse plus spécialement « aux fans des Beatles » avant de lancer un extrait du film, totalement à son aise entre les guitares électriques et les objets de collection ayant appartenu au Fab Four. Ici, pas de trailer épileptique comme les producteurs des Studios Disney ont pu nous y habituer. L’unique bande-son est l’outro de l’album, Get Back, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

John Lennon confiera en 1970 à Jann S. Wenner de Rolling Stone : “J’étais désormais avec Yoko, je n’en avais rien à foutre de rien. J’étais, en plus, tout le temps défoncé au hasch » . Ambiance.

Enregistré dans des conditions live, Let It Be devait incarner le retour aux sources des Beatles, ce fut l’album de leur split. Le dernier disque du quatuor, paru des mois après leur séparation officielle, n’aurait jamais d’ailleurs du voir le jour. Pour cause, le groupe avait remisé les bandes d’enregistrement au placard, insatisfait du résultat, avant que leur manager Allen Klein ne les déterre sans ne demander l’avis de quiconque. L’album brut est rafistolé dans une opération de maquillage grandiose par Phil Spector, au sommet de sa gloire après avoir produit l’album solo de Lennon, Plastic Ono Band. La suite, on la connaît. L’album bat des records de précommande et devient numéro 1 dans le monde entier.

Sur les premières images du docu, ce sont au contraire des Beatles enjoués, pour ne pas dire survoltés, qui fusent à travers le studio d’enregistrement. Bien que l’on fasse aveuglément confiance au réalisateur néo-zélandais, on espère que l’ambiance policée d’un documentaire pour Disney n’étouffera pas l’esprit rock de cet ultime enregistrement des Beatles, resté dans les mémoires comme un pur moment de chaos créatif. Ponctué de rebondissements, entre le départ inattendu de George Harrison, la participation du claviériste Billy Preston et l’organisation d’un live sur le toit du studio, Let It Be est l’album de toutes les anecdotes et mésaventures, fournissant la matière rêvée pour un documentaire riche en suspens.

Voir aussi

Le film, actuellement en cours de montage, devrait sortir le 1er septembre 2021 en France.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet