fbpx
En cours de lecture
« Woven Song » d’Ólafur Arnalds est le plus beau clip que tu verras cette semaine

« Woven Song » d’Ólafur Arnalds est le plus beau clip que tu verras cette semaine

Le single contemplatif d’Ólafur Arnalds, Woven Song, se pare d’un visuel étoilé du réalisateur français Thomas Vanz.

Qui se souvient des emblématiques ballades au piano de la série Broadchurch ? Les aficionados du capitaine Alec Hardy savent que le compositeur islandais Ólafur Arnalds en a magistralement orchestré la bande-son. Avis aux téléspectateurs et aux amateurs de mélancolie, le petit génie qui venait du grand froid s’apprête à dévoiler son nouvel album Some Kind of Peace.

S’il n’est plus question d’intrigue policière, les formes fractales du réalisateur Thomas Vanz, créées à partir d’un processus acrylique appelé « digitation visqueuse » nous en mettent plein les mirettes. Pas de surprises pour ceux, qui comme nous, suivent le réalisateur français depuis ses tout, tout débuts.

Ólafur Arnalds, justesse et minimalisme

Emblématique de l’esthétique atmosphérique et minimaliste d’Ólafur Arnalds, Woven Song est porté par un piano et des instruments à cordes, qu’il étaye depuis son album Eulogy For Evolution (2007). C’est d’ailleurs son digne successeur, Some Kind of Peace, qui est attendu le 6 novembre prochain.

À ce sujet, le multi-instrumentiste islandais a confié : « Woven Song est l’une des premières chansons que j’ai écrite pour Some Kind of Peace, mais qui s’est retrouvé à être un moment crucial du processus d’écriture. C’est une métaphore d’être étreint par quelque chose de plus grand que soi tout en explorant de nouveaux territoires, la sensation d’être enlacé pendant qu’on ouvre son cœur. » Voilà un beau mantra.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet