fbpx

EXCLU : Mehdi Palmtree dévoile le clip hybride et fascinant de « Our Song »

Le binôme Mehdi Palmtree composé de Mehdi Besnainou et Paul Thomas-Parrenin présentent en exclu sur Arty Magazine leur premier single Our Song. Cette déclaration pop-folk à leurs amours perdus prépare le terrain pour une sortie plus conséquente.

Notre histoire avec Mehdi Besnainou commence en mars 2020 par une série de messages sur Instagram. On ne connaît alors pas grand chose de son projet, et pour être honnête, on a rarement pris autant notre pied à rattraper nos lacunes. Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 2017, l’artiste louvoie entre peinture, écriture et performance. En 2019 au Palais de Tokyo, il gratifie son public d’une épiphanie d’humour absurde avec la présentation du « plus grand chapeau du monde » (pour ceux que ça intéresse).

Depuis la fin de ses études, il déploie en sous-main un projet de cœur : le groupe Mehdi Palmtree avec le producteur et batteur Paul Thomas-Parrenin (Moonsters). Le binôme s’est rapidement entouré du bassiste Maxime Rezai Rashti (Lulu Van Trapp) et du multi-instrumentiste Tanguy Jouanjan (Janoya, Fungi).

Contrairement aux apparences, Mehdi Palmtree est un duo composé de Mehdi Besnainou et Paul Thomas-Parrenin

Une chanson mystérieuse et référencée

Réalisé par Mehdi Besnainou et Paul Thomas-Parrenin, le premier clip Our Song image leurs harmonies soul, pop-folk, R&B et jazz. Mais au-delà des qualités du titre, c’est par son univers déjà très affirmé que Mehdi Palmtree séduit. Il y a du Michel Gondry dans l’enchantement fait-maison, du David Cronenberg dans les délires organiques et du Barton Fink dans l’intro à la mode « années 40 ».

Au milieu de ce décorum croisant polar, amour et fantastique, Mehdi détonne avec son chant singulier et sa performance étrange, prétexte pour faire remonter les souvenirs d’un amour perdu, au fil d’un combiné de téléphone ou des images d’un écran télé. On aimerait tous oublier nos ex-petit(e)s ami(e)s avec autant d’élégance.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet