fbpx
En cours de lecture
Lucien Bruguière s’échappe en solo pour « Piano Matinée »

Lucien Bruguière s’échappe en solo pour « Piano Matinée »

Signé sur Cracki Records, Lucien Bruguière s’échappe du groupe Lucien & The Kimono Orchestra le temps d’une matinée au piano. Et c’est bien beau.

Le froid te prend en tenaille, le métro crisse sur les rails et le retour au boulot te crispaille ? Il est temps d’enfiler tes écouteurs pour rejoindre Lucien Bruguière. On l’avait connu auteur d’une électro-pop mâtinée de jazz-funk avec ses compères du Kimono Orchestra. Le garçon revient aujourd’hui à ses primes amours pour le cinéma, la musique classique et le jazz avec son single Piano Matinée, enregistré sur le mythique Steinway des Studios Saint-Germain.

Du même nom, l’album à paraître le 31 janvier est hautement personnel pour Lucien. En raison, une histoire de famille qui l’anime. Son grand-père, pianiste d’exception, a été contraint d’abandonner sa carrière au milieu des turbulences de la Seconde Guerre Mondiale, et c’est en son hommage que le petit-fils Bruguière reprend aujourd’hui le flambeau.

Le déclic ? De vieux enregistrements cassette, et comme les hasards ne mentent jamais, c’est un album en autodidacte sur les traces de l’être cher. Notre interview passionnée et cinéphile de Lucien Bruguière est à paraître prochainement, mais en attendant, on se plonge dans le Paris piano de la sérénité retrouvée de Lucien.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet