fbpx
En cours de lecture
Fièvre et hédonisme dans « Paris 1985 » de Lecomte de Brégeot

Fièvre et hédonisme dans « Paris 1985 » de Lecomte de Brégeot

Lecomte de Brégeot nous transporte dans une soirée drag-queen du Paris fiévreux de 1985… Le clip réalisé par Aurélien Baud est annonciateur de l’EP Fragment prévu le 29 novembre prochain.

Le retour des années 80 se dessine comme la tendance forte de ses derniers mois. Besoin impérieux d’une époque où la liberté régnait en maître, où l’espoir avait encore sa définition dans le dictionnaire ? Signe des temps, les Bains Douches ont réouvert en 2015, et les goldens producers de l’italo-disco envahissent les boîtes de nuit : Hot Chip, Jabberwocky, Ambeyance, Celeno… Passé des raves techno aux paillettes électro, on peut désormais compter sur Lecomte de Brégeot.

Esprit mode, drag-queens et années 80

Collaborateur régulier de la maison Saint-Laurent, le producteur lyonnais livre une narration mode extrêmement séduisante, nous faisant regretter de ne pas avoir connu le couturier à sa belle époque. Avec Paris 1985, l’ambiance s’emballe dans une fête fiévreuse où les carcans volent en éclat, le personnage du clip se transfigure la nuit tombée, et le voguing accompagne la mélodie nacrée du producteur. Yannick Lecomte, de son vrai nom, nous porte au-delà du marasme moderne par des atours scintillants.

Les années 80 ne sont pas un lointain souvenir, elles se dévoilent à qui sait les désirer.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet