fbpx
En cours de lecture
EXCLU : Elise Mélinand nous entraîne dans la danse de souvenirs de « Murmure »

EXCLU : Elise Mélinand nous entraîne dans la danse de souvenirs de « Murmure »

Repérée dans The Voice en 2017 et décorée du Prix André Chedid, la chanteuse Elise Mélinand dévoile le single de son nouvel album Murmure, annoncé pour le 15 mai.

Lors de la 6ème édition de The Voice, Mika avait qualifié la voix d’Elise Mélinand de « Betty Boop qui prend une direction dramatique et émotive en montant dans les grandes notes. » Cette élévation s’accompagne d’un essor mystique avec les sorties de son EP Le Voyage en 2012 puis de son album Apophyllite en 2016, comme si sa voix haut perchée nous catapultait au-dessus des nuages, aux côtés des oiseaux dont elle chérit tant la langue.

Elise Mélinand se construit un univers étrange et fascinant, dont elle parvient à s’approprier la singularité avec ce nouveau single en français, Murmure, qui l’affranchit de ses modèles CocoRosie et Agnès Obel. Par la maîtrise de son chant, le choix de la langue, et la production trip-hop, le morceau agit comme l’émancipation d’une chanteuse avant sa consécration : son 3ème album prévu le 15 mai.

Un récit métaphorique, destructuré et organique

Réalisé par Serginski, le clip de Murmure suit Elise Mélinand sur les traces de son enfant intérieur, interprétée par Telma Chalamet, dans ce que l’on devine être une maison pleine de souvenirs. La chanteuse tournoie sur elle-même comme une toupie de bambin, courre derrière la jeune actrice qui lui file entre ses doigts, avant de se perdre dans les bois plongés dans l’obscurité.

Multipliant les effets et jouant des textures, cette ode joyeuse à notre âge tendre mêle glitchs, ralentis et collages. Le récit, purement métaphorique et déstructuré, tient sa cohérence de son visuel organique au plus proche des corps et des souvenirs qui en émanent. De son Murmure, Elise Mélinand nous fait tourner la tête.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet