fbpx
En cours de lecture
Quelles légendes de la French Touch s’associent pour la première fois depuis 20 ans ?

Quelles légendes de la French Touch s’associent pour la première fois depuis 20 ans ?

Réponse : DJ Falcon et Alan Braxe, pierres angulaires de la French Touch et proches historiques des Daft Punk, s’apprêtent à sortir leur premier EP commun, Step by Step

Tous deux ont participé à forger à créer la French Touch telle qu’on l’a connaît aujourd’hui. Et cela, à grand renfort de hits sortis de l’hyperespace de la fin des années 90 et du début des années 2000, quand les Daft Punk commençaient à peine à entrevoir le potentiel universel de leur musique synthétique. Eux, ce sont DJ Falcon et Alan Braxe, ou comme l’indique leur état civil – Stéphane Quême et Alain Quême, à la fois des cousins de sang et des frères de son.

En 1998, Braxe sort le tube ultime de l’été Music Sounds Better With You avec ses partenaires de crime Thomas Bangalter et Benjamin Diamond. Guitares saturées et gimmick entêtant pour carton planétaire. Quant à DJ Falcon, il s’associe aussi avec Bangalter au sein de leur binôme éphémère Together, et leur classique So Much Love To Give qui donne envie de dire oui à la vie en créant un immense mambo en boîte de nuit. Allez, on chante à tue-tête : « I have so much love to giiive ».

En 2013, soit plus d’une décennie plus tard, DJ Falcon retrouve même les Daft Punk pour co-produire l’inoubliable Contact, le dernier single de Random Access Memories et aussi le plus punk du disque. Tout un symbole.

Panda Bear dans la boucle

Si les deux cousins se sont souvent tournés autour, sans que cela se concrétise, le cap a été franchi le 29 mars dernier. Deux singles sortent alors : Step by Step et Creative Source. Le premier est une véritable ballade mélodieuse où s’épanouit la voix de Panda Bear, interprète et musicien d’Animal Collective : « L’instrumental pourrait être perçu comme une sorte de variation downtempo des titres sortis à l’époque sur Roulé. Panda Bear a écrit et chanté un superbe vocal qui a transformé cet instrumental en une belle chanson » confient Braxe et Falcon.

Le second single, Creative Source, frais comme un déhanché une fois minuit sonné, joue la carte du vintage en s’appuyant sur un refrain de I’d Find You Anywhere, écrit par Pam Sawyer et la grand-mère de Flying Lotus, Marilyn McLeod. Avec sa boucle de voix, témoin d’un savoir-faire très French Touch, les deux compères prouvent qu’ils n’ont rien perdu de leur coup de main, et assument pleinement le clin d’œil : « Notre état d’esprit à l’époque était très DIY (ndlr, dans les années 90). Une vingtaine d’années plus tard, les scènes musicales ont évolué, les instruments également, de manière exponentielle, tout en devenant parfois plus complexes. Dans ce contexte nous nous sommes intéressés particulièrement aux synthétiseurs modulaires. Les perpétuels heureux accidents que ces machines génèrent, nous ont permis de retrouver notre insouciance des débuts, tout en nous libérant des conventions. »

Une affirmation manifeste de leurs racines made in France, tout en s’émancipant par une production contemporaine et une image résolument moderne. C’est avec les vieux briscards que l’on fait les meilleures soupes.

Il fait Sunni par ici

Et ce n’est pas tout. Leur troisième single Elevation en featuring avec Sunni Colón, chanteur basé à Los Angeles, prouve que les acolytes ont encore de quoi nous faire rêver. Enregistré à Biarritz sous la chaleur écrasante d’une canicule, le titre a agi comme un rafraîchissement : « Sunni a presque instantanément écrit les paroles et la mélodie, tout était doux et mélancolique, correspondant parfaitement à la musique. Nous avons fait une pause à l’extérieur, la température montait, c’était insupportable, et de retour au studio, la chanson agissait comme un rafraîchissement, ranimant nos corps et notre esprit. Nous avons senti que nous étions sur quelque chose de spécial. » Quoi de plus normal que de prendre chaud avec un featuring prénommé Sunni.

Le premier et très désirable EP de Falcon et Braxe, Step By Step, sortira le 24 juin chez Smugglers Way, la nouvelle maison électro de Domino Records. Preuve s’il en fallait que les cheveux grisonnants n’auront jamais raison du dancefloor.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet