fbpx
En cours de lecture
6 sorties à écouter ce week-end : Voyou, Kartell, Hoorsees, Emma Hoet…

6 sorties à écouter ce week-end : Voyou, Kartell, Hoorsees, Emma Hoet…

Rédaction

Cette semaine on retrouve les doux cuivres de Voyou, le rock old school de Hoorsees, le renouveau solaire de Kartell, et on découvre les nouveaux horizons sonores entièrement électroniques et analogiques de Destiino (l’alter go de Yuksek).

Voyou – Chroniques terrestres (Vol. 1) (EP)

Le morceau préféré d’Anoussa : « Sous la pluie »

Après la sortie de Des confettis en désordre en septembre dernier, Voyou n’a pas chômé et revient avec ses Chroniques terrestres (Vol. 1), un EP exclusivement instrumental dans lequel son instrument de prédilection, la trompette, est mis à l’honneur. Les 7 morceaux qui contribuent à cette mue offrent un doux moment d’évasion notamment avec le titre Malika en feat avec Ladaniva, un groupe franco-arménien. On ne cessera jamais de le répéter mais les cuivres ont ce pouvoir d’apporter de la profondeur et de la rondeur, de générer une vive émotion et de fédérer. La trompette de Voyou est optimiste, enveloppante, entêtante et entraînante. Compte tenu du contexte, sortir un disque instrumental était un pari risqué, mais force est de constater que Voyou remporte la mise haut la main en nous présentant une nouvelle version de lui-même, qui n’est pas pour nous déplaire. À quand le volume 2 ?

Chroniqué par Anoussa.

Kartell – Daybreak (EP)

Le morceau préféré de Marin : « Stay »

Pierre angulaire du label Roche Musique, le producteur Kartell opère une mue loin des sonorités House qui l’avaient fait connaître en 2014 avec l’EP Sapphire. À la fièvre nocturne des boîtes de nuit, succède le coucher de soleil printanier de son EP Daybreak. Les six titres infusent un groove intime et sémillant où s’enlacent des sonorités funk et r’n’b, des éclats de bedroom pop et de soft rock, à la croisée des différentes cultures des featurings venus du Royaume-Uni et des États-Unis. Devenu papa d’un petit Gaspard au cours des 3 ans de production de l’EP, l’artiste ouvre un nouveau chapitre empreint de sérénité et d’émotion, tout autant marqué par le premier confinement avec ses visuels entièrement digitaux. Quand l’histoire familiale d’un artiste rejoint celle collective de la crise de la Covid-19, la création se retrouve chargée de sentiments authentiques, à savourer comme les derniers rayons de soleil sur son balcon confiné de Montmartre.

Chroniqué par Marin.

Hoorsees – Hoorsees (LP)

Le morceau préféré de Marin : « Get Tired »

Premier au quinté quand il s’agit d’aligner les concerts, le quatuor Hoorsees revient avec un premier album de rock old-school où se mêlent des rémanences pop et lo-fi. Déclaration d’amour aux guitares électriques et aux années 90, ce long-format ramène la fièvre sur notre Spotify à défaut de salles embrumées et de festivals fiévreux, pour succéder à leur EP Major League of Pain sorti en 2019. Entre temps, le monde aura donc changé et la solitude se fait prégnante sur cet album acoustique composé solo dans une chambre. Get Tired en serait l’hymne parfait. Mais c’est sans compter sur l’échappatoire numérique de Videogames à écouter pendant une partie de Mario Kart, ou les ondées poétiques de Fuck Head pour éviter de se taper la tête contre le mur. Hoorsees nous aide à échapper au pire en indiquant la sortie de secours.

Chroniqué par Marin.

Alicia Clara – Outsider/Unusual (EP)

Le morceau préféré de Zoé : « Five »

Retour sur les bancs du lycée (des années 90) avec Outsider/Unusual, le premier EP d’Alicia Clara. La chanteuse suisse, installée à Montréal, puise dans ses inspirations allant de Men I Trust à Belle & Sebastian pour nous immerger dans un univers qui lui est pourtant bien singulier. De la romance à la sensualité, Alicia défend déjà si bien ses textes amoureux, portés avec élégance sur une pop-rock chiadée. Cet EP est un doux mélange d’amertume et de nostalgie, dans lequel la tristesse n’a jamais été aussi belle.

Chroniqué par Zoé.

Emma Hoet – Cartes Postales (EP)

Le morceau préféré de Luis : « Jeunesse exemplaire »

La pochette du premier EP d’Emma Hoet est une invitation au voyage ; on y voit la chanteuse devant des cartes postales de lieux ensoleillés. Sur son premier mini-album, la française de vingt-deux ans a rassemblé sept chansons entraînantes qui répandent la bonne humeur. Sa voix a un effet apaisant et ses chansons sonnent l’heure de l’été. Avec son titre Les étoiles, elle nous partage le souvenir d’un soir d’été à Saint-Tropez. Emma Hoet compte Parcels parmi ses inspirations. On ne lui souhaite plus que de suivre la même trajectoire que le groupe australien.

Chroniqué par Luis.

Destiino – Afsila (EP)

Le morceau préféré d’Amélie : « Afsila »

Figure incontournable de la scène électronique française, le producteur Yuksek ramène son alter-ego tourmenté Destiino à la vie et dévoile son troisième EP Afsila signé chez Lumière Noire records. Ce projet est un véritable contre-pied dans son processus créatif où le français s’est tourné vers une improvisation dans sa manière de composer. « Destiino est le frère caché de Yuksek resté enfermé dix ans dans un backroom à Berlin » explique-t-il. Loin des mélodies dansantes et travaillées de Yuksek, Pierre-Alexandre Busson (son vrai nom) explore de nouveaux horizons sonores entièrement électroniques et analogiques. Une expérimentation faite de textures qui nous plongent dans une atmosphère sombre et mystérieuse.

Chroniqué par Amélie.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet