fbpx
En cours de lecture
Nos 4 coups de cœur du week-end : Jorja Smith, St. Vincent, Terrier et The Black Keys

Nos 4 coups de cœur du week-end : Jorja Smith, St. Vincent, Terrier et The Black Keys

https://open.spotify.com/album/43kI3W0iizaUyE9PrzGq1jhttps://open.spotify.com/album/777TYc92TnLNyqITPySyBG

On retrouve cette semaine la soul hybride et personnelle du retour de Jorja Smith, le sixième album influencé par l’énergie new-yorkaise de St. Vincent, la naissance de l’artiste multi-facettes Terrier et l’hommage au blues du Mississipi de The Black Keys.

Jorja Smith – Be Right Back

Le morceau préféré d’Amélie « Gone » 

La jeune icône R&B, Jorja Smith, est de retour avec un nouvel EP Be Right Back. La chanteuse anglaise aborde le succès fulgurant et ses revers (Bussdown), le désir et le désespoir (Addicted) ou se fait plus introspective sur le titre Time. Smith impressionne toujours par sa voix malléable. Elle dégage une sérénité sur les titres Home et Burn en acoustique, d’une simplicité déconcertante. Et arrive à créer une atmosphère plus sombre sur le dernier morceau Weekend. Trois ans après son premier album Lost & Found, acclamé par la critique, l’artiste dévoile un projet personnel et expérimental entre néo-soul, R&B, grime et parfois pop. Cette collection de huit chansons est l’introduction parfaite à son prochain album.

Chroniqué par Amélie.

St. Vincent – Daddy’s Home

Le morceau préféré de Marin : « Down »

Daddy’s Home, le sixième album de St. Vincent, a été écrit après le retour de son géniteur sous le toit familial qui avait purgé une peine derrière les barreaux. Les onze titres s’inspirent de l’imaginaire des années 70, que ce soit des disques qui ont marqué son enfance comme de la filmographie de Cassavetes qu’elle cite comme influence majeure. Co-produit avec Jack Antonoff (Lana Del Rey, Lorde, fun), la chanteuse et compositrice Annie Clark confiait à Rolling Stone USA avoir puisé le son de l’album dans l’énergie new-yorkaise : « Je me suis dit : je veux faire un disque qui soit à la fois sobre et urbain’. »

Chroniqué par Marin.

TERRIER – Naissance

Le morceau préféré de Luis : « Naissance, Pt. 2 »

Avec une voix grave, écorchée et à fleur de peau, plaquée sur des textes qui nous parlent de ses rêves, d’amour naissant et de « parties de cul », TERRIER prend Naissance sous nos oreilles surprises par l’originalité du projet. Le chanteur vendéen, retenu dans la sélection 2021 du Chantier des Francos, évolue dans plusieurs univers et s’amuse à brouiller les pistes. Mêlant à la fois des influences électro, pop, rap et rock sur un chanté-parlé, TERRIER nous hurle sa rage touchante et sa fureur de vivre à travers une écriture sensible et poétique. Intime, émouvant et dominé par un sentiment intense d’urgence, ce premier EP est plus que convaincant. Nous sommes bel et bien en train d’assister à la naissance d’un artiste multi-facettes qui va agréablement vous secouer.

Chroniqué par Anoussa.

The Black Keys – Delta Kream

Le morceau préféré de Marin : « Going Down South »

Pour leur dixième disque, Dan Auerbach et Patrick Carney font grésiller les guitares en hommage au blues du Mississipi avec des reprises de R. L. Burnside et Junior Kimbrough. Ce n’est pas la première fois que les Black Keys s’en réfèrent directement à Kimbrough, puisqu’ils avaient remis au goût du jour le travail du compositeur américain avec leur EP Chulahoma en 2006. Les deux bluesmen du début du 20ème, qui ont connu une reconnaissance tardive dans les années 1990, ont rythmé l’adolescence du groupe originaire de l’Ohio. Le passage de témoin est assuré en douze pistes qui sentent bon la mélancolie du bayou et les jams sans le sou dans des bars pommés.

Chroniqué par Marin.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet