fbpx
En cours de lecture
Nos 4 coups de cœur de la semaine : Cat Power, Blow, Futuro Pelo et Iliona

Nos 4 coups de cœur de la semaine : Cat Power, Blow, Futuro Pelo et Iliona

Quelles sorties ont retenu notre attention cette semaine ? Place à notre traditionnelle sélection hebdomadaire avec Cat Power, Blow, Futuro Pelo et Iliona.

Les sorties de la semaine laissent la part belle aux départs et aux retours en grâce : tandis que Blow se sépare dans un dernier mouvement dansant, Cat Power, Futuro Pelo et Iliona renouent chacun à leur manière avec leurs auditeurs.

Dans notre playlist de coups de cœur, on écoute la collection de reprises de Cat Power avec Covers, le disque de la séparation de Blow avec Shake the Disease, mais aussi l’invitation sur le dancefloor de Futuro Pelo avec Tango et la seconde pierre à l’édifice sensible d’Iliona avec Tête Brûlée. Tout un programme.

Cat Power – Covers

Le coup de ♥ de Marin : « A Pair Of Brown Eyes »

Frank Ocean, Lana Del Rey ou encore Nick Cave, remodelés sous la baguette de productrice de l’inarrêtable Chan Marshall : tel est l’ambitieux programme de son troisième opus de reprises. Sobrement intitulé Covers, cette collection navigue entre les figures cultes de la pop culture et leur révision magique par son talent d’arrangeuse et d’interprète. Entre Bad Religion de Frank Ocean, transformé en tire-larmes dépouillé avec comme seul appui un accord de voix et un piano, A Pair of Brown Eyes de The Pogues, devenu quasi-méconnaissable avec son ambiance suspendue qui laisse de côté la production folklorique originale, ou encore I’ll Be Seeing You de Billie Holiday, puissante reprise dédiée à son ami Phillippe Zdar tragiquement décédé en 2019, Cat Power marche à pas de velours dans l’empreinte des plus grands.

Chroniqué par Marin.

Blow – Shake the Disease

Le coup de ♥ de Marin : « Suicide Love »

Shake the Disease, requiem en guise de feu d’artifice, est officiellement le dernier album de Blow. Tu peux sécher tes larmes : Jean-Étienne, Thomas et Quentin baissent le rideau avec une formule instrumentale guitare/basse/voix fichtrement efficace, qui ne cache pas son ambition de nous faire dodeliner des hanches à la maison, tout en laissant planer une once de mélancolie. Produit par le magicien de studio, Crayon, cet opus testamentaire est grandiose de maîtrise, ambitieux de diversité, jouissif d’audace.

Comme un adieu glissé au vent, on fait mine de ne pas avoir entendu les mots irréversibles que Blow nous glisse à l’oreille, pour nous concentrer sur l’émotion intangible qui fait frétiller nos corps, instant suspendu où le trio est toujours formé dans nos esprits… À moins que le groupe ne nous fasse « une Suprême NTM » ou « une Johnny », pour mieux revenir quand les fans imploreront leur retour. Alors, le désir des retrouvailles se fera sûrement trop fort. En attendant, Shake the Disease reste comme une amulette intemporelle à chérir précieusement.

Chroniqué par Marin.

Futuro Pelo – Tango

Le coup de ♥ d’Eva : « United »

Futuro Pelo nous invite sur le dancefloor avec son bien nommé EP Tango. Dansant, gai, mais surtout original et pleinement immersif, la nouvelle sortie de Benjamin Sportès s’accompagne d’une esthétique pop et colorée, délicieusement enfantine et moderne. Sur ses pochettes et dans ses clips, Futuro Pelo laisse son ami imaginaire, Monsieur Bouche, exprimer ce qu’il ne parvient pas à dire. Composé d’un mélange de samples, recueillis par Benjamin dans sa collection personnelle, et de musique live, les morceaux de cet EP présentent chacun une identité forte. La mélodieuse voix de Mila Stahly accompagne certains morceaux, particulièrement rétros. Les notes presque rock de Donald succèdent au morceau disco Tango – aux sonorités proches de l’école Justice et Breakbot.

Chroniqué par Eva.

Iliona – Tête Brûlée

Le coup de ♥ de Guillemette : « Micha »

Découverte coup de cœur de 2021, l’artiste belge Iliona nous emmène une nouvelle fois à l’écoute de ses états d’esprits amoureux avec son deuxième EP Tête Brûlée. Cette sortie, qui célèbre l’amour et ses méandres, apporte une approche plus légère que son précédent EP Tristesse. La touche poétique de la chanteuse se savoure par une instrumentale et un texte qui s’accordent pour une ambiance nostalgique, mais sensiblement heureuse. Par exemple, Si tu m’aimes demain s’illustre par une balade pop amoureuse qu’on s’imagine écouter en se baladant dans des rues fleuries. Autre différence, les paroles sont parfois mises en retrait et donnent l’ascendant à des mélodies maîtrisées, rythmées par des instruments à cordes aux sonorités acoustiques ou électro comme dans Ta vedette ou Quelque chose de. Cet EP, Tête brûlée, c’est se laisser doucement porter par ses sentiments, avec le sourire aux lèvres et le corps qui se balance.

Chroniqué par Guillemette.

© 2022 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet