fbpx
En cours de lecture
6 sorties à écouter ce week-end : Arlo Parks, Kimberose, St Germain…

6 sorties à écouter ce week-end : Arlo Parks, Kimberose, St Germain…

Rédaction

Àla question tristement devenue banale : « Qui écoute encore des albums aujourd’hui ? ». Ton magazine préféré répond : les innombrables qui apprécient l’enchantement nu-soul d’Arlo Parks, la pop libératrice de Kimberose, l’album anniversaire de St Germain… Sans compter tous nos autres coups de cœur à écouter sans ne plus tarder.

Arlo Parks – Collapsed In Sunbeams (LP)

Le morceau préféré d’Anoussa : « Eugene »

Après la sortie de ses deux premiers EP très remarqués, Super Sad Generation et Sophie, la londonienne Arlo Parks dévoile enfin son premier album, Collapsed In Sunbeams. Comprenant 12 titres dont les très mélancoliques Eugène et Black Dog, sortis en 2020, Arlo Parks transforme l’essai avec un disque délicat où sa voix feutrée, empreinte de soul et de jazz, est un véritable apaisement et enchantement pour les oreilles. Cet album dresse une chronique sur l’adolescence et aborde des thèmes forts – et plus qu’actuels – tels que la dépression, la rupture amoureuse ou encore la solitude. Avec ce premier album hypersensible et personnel, Arlo Parks, du haut de ses 20 ans, confirme sa position de jeune talent de la scène néo soul britannique qu’il faudra suivre de très près.

Chroniqué par Anoussa.

Kimberose – Out (LP)

Le morceau préféré de Camille : « Back on My Feet »

La voix puissante de Kimberly Kitson Mills nous avait déjà cueillis sur le premier album de Kimberose, Chapter One en 2018. Trois ans plus tard, la chanteuse anglo-ghanéenne dévoile Out, un album solo percutant et libérateur. Les 14 titres du disque, toujours marqués par une voix soul et des influences jazz, se nappent d’une pop éclatante. Ils nous transportent dans une balade introspective bercée de mélancolie sombre (les titres en collaboration avec le pianiste virtuose Sofiane Pamart y sont sûrement pour quelque chose) et irriguée d’une énergie folle. Out puise sa force dans les douleurs et les espérances et s’offre à nos oreilles comme un miroir de notre humanité. C’est un album qui, aujourd’hui plus que jamais, console, donne envie de se lever, et de s’emparer du monde. Alors, on éteint les lumières, on lance le single phare Back on My Feet, et on danse son amour contagieux pour la vie.

Chroniqué par Camille D.

St Germain – Tourist (Tourist 20th Anniversary Travel Versions)

Le morceau préféré de Luis : « So Flute »

St Germain connaît le succès depuis plus de 25 ans. 6 ans après son dernier album, St Germain, une édition anniversaire de l’album Tourist, sorti en 2000, vient de paraître. Les 11 titres qui composent cette réédition sont explosifs, en étant produits avec davantage de variations sonores et d’instruments, le tout avec finesse. Son tube Rose Rouge apparaît dans cinq versions différentes : entre percussions latino-américaines et sonorités lounge, St Germain reste fidèle à lui-même en s’inspirant d’influences woldwide et en mettant en avant des esthétiques musicales variées, rendant cet album à proprement parler inclassable dans un genre précis.

Chroniqué par Luis.

Buzzy Lee – Spoiled Love(LP)

Le morceau préféré de Luis : « Circles »

Sasha Spielberg, aka Buzzy Lee, la fille d’un des plus grands réalisateurs de la planète, sort son premier album Spoiled Love. Après le succès du single Close Encounters of Their Own Kind, les 9 chansons qui composent cet album lui permettent d’expérimenter l’association entre le piano et sa voix claire, quelques ballades, ou encore des changements d’humeur et de tempo brusques, à l’instar des titres What a Man has done et Circles. Buzzy Lee voyage musicalement à travers plusieurs décennies et emballe ses meilleurs sons dans un costume pop pour forger un classique instantané.

Chroniqué par Luis.

Gisèle Pape – Caillou (LP)

Le morceau préféré de Zoé : « Soleil Blanc »

Gisèle Pape nous fait voyager avec la sortie de son premier album Caillou. La chanteuse dévoilait son premier EP Les oiseaux en 2016, nous immergeant dans son univers onirique. Son style folk-expérimental, dont les textes pourraient rappeler ceux de Camille, nous entraine sur sa piste sur laquelle nombreuses sont les images vagabondes, portées par la douceur de sa voix. Gisèle Pape nous offre 10 titres qui résonnent comme une longue berceuse, idéale pour subsister jusqu’au printemps.

Chroniqué par Zoé.

Max Caz – The Star Rover (EP)

Le morceau préféré de Marin : « Interstellar Doorway »

Second EP de Max Caz après Teenagers from Outer Space en 2019, The Star Rover concrétise sa vision élégante de la dream-pop avec ses sonorités acoustique et son chant ample. Le déclic ? Sa lecture du roman Vagabond des étoiles de Jack London, où le personnage de Darrel Standing s’évade par les rêves en attendant son exécution. Du postulat funèbre, le chanteur et musicien en retient le substrat poétique pour échapper avec ses histoires surnaturelles aux turpitudes d’un monde calfeutré. Le fantôme de la pochette se soustrayant à la gravité terrestre est la métaphore d’un artiste en pleine élévation pop-folk, qui nous entraîne de ses draps blancs vers un espace bleu de quiétude, et ainsi conjurer le sort en évitant qu’ils ne deviennent notre linceul.

Chroniqué par Marin.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet