fbpx
En cours de lecture
Clara Luciani remonte le temps jusqu’aux années folles pour « Emmanuelle »

Clara Luciani remonte le temps jusqu’aux années folles pour « Emmanuelle »

La Blogothèque signe un nouveau format ébouriffant pour une autre reine pop du moment après Angèle, Clara Luciani. Direction cette fois la célèbre Villa Cavrois au cœur des années folles.

Quand on nous dit « meilleurs réalisateurs français de clips », on pense immédiatement à Megaforce, L’Ordre Collectif, Incendie Films, We Are From LA… Mais ce serait mal de botter en touche pour La Blogothèque, qui après s’être taillé une solide réputation avec ses Concerts à Emporter, s’est imposé comme une référence de spontanéité léchée.

La Blogothèque, c’est un plan-séquence magistral en drone pour Phoenix à Versailles, sans oublier le concert acoustique d’Alicia Keys au Comptoir Général. Vincent Moon, réalisateur principal des Concerts à Emporter de 2006 à 2009, a depuis laissé les commandes à la nouvelle génération, mais l’exigence est restée la même.

Remonter le temps en plan-séquence

Pourquoi ce nouveau titre, Emmanuelle ? Clara Luciani a sorti une version deluxe de son album Sainte Victoire, comme à peu près tous les artistes disques d’or du moment. La Blogothèque lui offre l’audace d’une live session sur un plateau d’argent, celle qui vous emmène au milieu des années folles dans la célèbre Villa Cavrois.

Comme personne, Clara Luciani chante guitare à la main sa pop intemporelle sur les coups de quatre heures et demi. On tient déjà le tube qui rythmera notre premier de l’an.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet