fbpx
En cours de lecture
Clip « Bombay Express » : Cendrars s’envoie en l’air dans un voyage poétique

Clip « Bombay Express » : Cendrars s’envoie en l’air dans un voyage poétique

Le suractif Mathieu Harlaut, l’homme derrière l’alias Cendrars, nous fait voyager à travers le système solaire avec le clip de Bombay Express….

Quand on a reçu le projet de Cendrars, l’artiste nous a immédiatement évoqué quelque chose. Comme cette fille ou ce garçon que l’on croise au comptoir d’un bar et dont le visage t’est familier. Vérification faite, c’est son nom d’artiste en hommage à Blaise Cendrars qui nous a fait tilter. Personne n’est passé à côté du poème élastique de l’écrivain, Bombay Express, qui prête son nom à ce single groovy.

Mathieu Harlaut, alias l’homme derrière le projet musical Cendrars, aime les belles références. Fait rare, il avait déjà réussi à nous embarquer dans son univers sans jouer une seule note.

Entre le bus volant de Totoro et Yellow Submarine

Le producteur électronique Cendrars sait aussi mettre les mots justes pour définir son univers. Du coup, on le cite : « c’est comme si André 3000 et Quincy Jones prenaient un billet Bon Voyage Organisation sur The Internet » nous dit-il pour définir son EP électro soul. Le visuel surréaliste du clip est quant à lui signé Colette Villey.

Ce voyage cosmique à bord du train magique, à défaut de bus, nous fait traverser de sensationnels paysages où l’on découvre des troupeaux de girafes-calamars, de poules-rhinocéros volants et un Pégase à bride abattue. Entre le bus volant de Totoro et le trip de Yellow Submarine des Beatles, Cendrars définit avec malice les contours de son atmosphère poétique.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet