fbpx
En cours de lecture
Alice & Moi se glisse dans la peau d’une cam-girl avec « Je suis fan »

Alice & Moi se glisse dans la peau d’une cam-girl avec « Je suis fan »

Marin Woisard

Bad girl au cœur tendre, la chanteuse Alice & Moi nous allume derrière le miroir sans tain de Je suis fan, mis en images par la talentueuse Emma d’Hoeraene.

En apparence, Alice & Moi a toutes les qualités d’une jeune fille modèle, de celles que l’on présente au repas de Noël en famille. Pourtant, sous le vernis de sa pop française, se cache une bad girl au cœur tendre qui a osé réaliser un rêve fou qui lui semblait interdit : tout plaquer pour devenir une artiste à part entière. Un avenir tout tracé l’attendait, elle a préféré lui claquer la porte au nez pour sortir deux EP, Filme Moi en 2017 et Frénésie en 2019, condensés de textes acidulés et de mélodies entraînantes.

La figure du double hante les textes d’Alice & Moi, des jumelles jalouses de C’est toi qu’elle préfère à l’alter-ego numérique de Filme Moi

La pop culture et ses dérives

Avec le clip sulfureux de Je suis fan, Alice & Moi entame de craqueler le vernis en se glissant sous la peau d’une vampe moderne : une cam-girl. Alice von Teese lèche longuement son gant en cuir, prend des poses suggestives en nuisette sur son lit, chevauche son plan de travail en cow-girl… Le regard fixement tourné vers son miroir sans tain, l’artiste allume les voyeurs et nous prend à parti, dans sa danse aguicheuse où l’on ne peut intervenir. Comme un fashion film réalisé par un paparazzi de TMZ, la réalisation d’Emma d’Hoeraene détourne les codes putaclics des clips en grande rotation MTV et l’esthétique next-door des cam shows.

Depuis ses débuts, Alice & Moi s’est taillée une place entre les codes de la pop culture et la dénonciation de ses dérives. Les paroles de Je suis fan explorent la relation perverse qui peut être imaginée de toutes pièces par un fan avec l’artiste qu’il idolâtre, à travers la proximité factice des réseaux sociaux : « Depuis le jour où j’t’ai follow / J’connais par cœur ton numéro / Tes likes, tes peurs, ton signe astro ». Sur un ton plus léger, le texte n’est pas sans rappeler la fanfiction la plus célèbre de l’artiste, J’veux sortir avec un rappeur, où Alice se rêvait dans les bras d’un rappeur qui pèse dans le game.

Si toi aussi, tu es barjot d’Alice & Moi, l’artiste a annoncé sa prochaine date au Trianon le 3 juin 2021.

© 2021 Arty Magazine. Tous droits réservés.

Retourner au sommet